Les grands travaux sont engagés

Dans le cadre du plan Hôpital 2007, la Haute-Normandie bénéficie d'un volume d'investissements de 309 millions d'euros sur la période 2003-2007. Parmi les opérations majeures retenues figurent les travaux stratégiques du CHU de Rouen.

Dans le cadre du plan Hôpital 2007, la Haute-Normandie bénéficie d’un volume d’investissements de 309 millions d’euros sur la période 2003-2007. Parmi les opérations majeures retenues figurent les travaux stratégiques du CHU de Rouen.

Trois grands chantiers ont débuté
Le chantier le plus important est celui de l’extension du bâtiment Dévé et du service d’urgences adultes avec la création d’un nouvel édifice de 8 niveaux à l’hôpital Charles Nicolle pour un budget de 46,4 millions d’euros. L’ordre de service n°1 a été signé le 20 juin 2003, le chantier est engagé : forage des pieux, nouvel accès au urgences, déplacement provisoire de l’hélisurface.

Quant aux travaux de construction de l’Institut régional de formation inscrit au plan Etat/région, ils doivent démarrer en janvier 2004. Les acquisitions foncières sont réalisées et la démolition des bâtiments de garage situés sur le terrain d’assiette de la route de Lyons est en cours.

Le regroupement des laboratoires de biologie est également planifié.
Ces opérations ont été rendues possible par un début de subventions et par l’accompagnement accordé par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation de Haute-Normandie.

Un programme est quasiment achevé
Le service d’urgences pédiatrique de l’hôpital Charles-Nicolle sera terminé en décembre 2003 et inauguré par Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Les surfaces d’accueil ont doublé pour un coût de 1,52 million d’euros subventionné par l’Etat et la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.