Les grands travaux sont engagés

Dans le cadre du plan Hôpital 2007, la Haute-Normandie bénéficie d'un volume d'investissements de 309 millions d'euros sur la période 2003-2007. Parmi les opérations majeures retenues figurent les travaux stratégiques du CHU de Rouen.

Dans le cadre du plan Hôpital 2007, la Haute-Normandie bénéficie d’un volume d’investissements de 309 millions d’euros sur la période 2003-2007. Parmi les opérations majeures retenues figurent les travaux stratégiques du CHU de Rouen.

Trois grands chantiers ont débuté
Le chantier le plus important est celui de l’extension du bâtiment Dévé et du service d’urgences adultes avec la création d’un nouvel édifice de 8 niveaux à l’hôpital Charles Nicolle pour un budget de 46,4 millions d’euros. L’ordre de service n°1 a été signé le 20 juin 2003, le chantier est engagé : forage des pieux, nouvel accès au urgences, déplacement provisoire de l’hélisurface.

Quant aux travaux de construction de l’Institut régional de formation inscrit au plan Etat/région, ils doivent démarrer en janvier 2004. Les acquisitions foncières sont réalisées et la démolition des bâtiments de garage situés sur le terrain d’assiette de la route de Lyons est en cours.

Le regroupement des laboratoires de biologie est également planifié.
Ces opérations ont été rendues possible par un début de subventions et par l’accompagnement accordé par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation de Haute-Normandie.

Un programme est quasiment achevé
Le service d’urgences pédiatrique de l’hôpital Charles-Nicolle sera terminé en décembre 2003 et inauguré par Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Les surfaces d’accueil ont doublé pour un coût de 1,52 million d’euros subventionné par l’Etat et la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.