Les hématologues de l’ouest se retrouvent devant leur écran

Le plan cancer motive de plus en plus les acteurs qui cherchent à mettre en commun leur expérience, leur technique, leur avis. Un exemple dans l'ouest où les hématologues des hôpitaux de Rennes, Avranches, Vannes, Lorient, Quimper, Laval, St Brieuc, St Malo et de la clinique privée de Sévigné prennent leurs décisions en commun lors de séances en visioconférence ; c'est la première fois en France qu'une telle rencontre médicale est organisée à l'échelle d'une région.

Le plan cancer motive de plus en plus les acteurs qui cherchent à mettre en commun leur expérience, leur technique, leur avis. Un exemple dans l’ouest où les hématologues des hôpitaux de Rennes, Avranches, Vannes, Lorient, Quimper, Laval, St Brieuc, St Malo et de la clinique privée de Sévigné prennent leurs décisions en commun lors de séances en visioconférence ; c’est la première fois en France qu’une telle rencontre médicale est organisée à l’échelle d’une région.

Tous les vendredis, une vingtaine de médecins des maladies du sang associés à des anatomo-pathologistes s’installent devant leur webcam pour passer en revue les dossiers des patients. Les médecins donnent leur point de vue mais la décision est toujours collective. Il existe dans le domaine des maladies du sang de nouveaux traitements efficaces mais très coûteux, une discussion et une décision collective s’imposent pour faire le bon choix dès le début du traitement. Cet échange entre professionnels médicaux est rassurant pour le médecin isolé mais aussi pour le patient.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.