Cancer : ICANS, le nouvel institut co-créé par le CHU de Strasbourg et le CLCC Paul Strauss

L'Institut de cancérologie Strasbourg Europe, ICANS, a ouvert ses portes aux premiers patients le 18 novembre dernier. Issu de l’alliance entre le Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) Paul Strauss et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (CHU de Strasbourg), l’ICANS constitue l’ensemble hospitalier de référence dans les domaines du soin et de la recherche en cancérologie en Alsace.

L’Institut de cancérologie Strasbourg Europe, ICANS, a ouvert ses portes aux premiers patients le 18 novembre dernier. Issu de l’alliance entre le Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) Paul Strauss et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (CHU de Strasbourg), l’ICANS constitue l’ensemble hospitalier de référence dans les domaines du soin et de la recherche en cancérologie en Alsace.

Soutenu par le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Agence Régionale de Santé Grand-Est et par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, l’ICANS a vocation à proposer une offre de prises en charge d’excellence en cancérologie publique, accessible à tous les patients. Lancé officiellement en 2011, le projet immobilier s’élève à 91,5 M €.

Fort de ses 800 professionnels de santé et de ses équipements de pointe, l’ICANS a l’ambition et les moyens de se placer au rang des meilleures expertises en cancérologie en matière de soin, de recherche et d’enseignement, en France et en Europe.

En pratique, l’ICANS regroupe les services d’oncologie, d’hématologie et de médecine nucléaire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’ensemble des activités actuelles du Centre Paul Strauss.

Ces activités sont réparties au sein de 3 pôles :

  • Pôle 4R (pour Radiothérapie | Radioisotopes | Radiologie| Radiophysique)
  • Pôle oncologie médico-chirurgicale & hématologie
  • Pôle évaluation, soins de support et accompagnement.

En savoir plus http://www.chru-strasbourg.fr/sites/default/files/communiques_presse/DP_ICANS_14-11-2019.pdf

f   

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.