Le CHR de Metz-Thionville crée une nouvelle chorale où les professionnels de la santé en exercice, étudiants ou retraités approfondiront ensemble le répertoire d’une vingtaine de chants tout en explorant une nouvelle gamme de rencontres et d’émotions. La première répétition s’est tenue en septembre 2010 et le premier concert est programmé pour la Fête de la musique, le 21 juin 2011. Les chanteurs se produiront à l'hôpital, devant les patients et leurs proches.

Le CHR de Metz-Thionville crée une nouvelle chorale où les professionnels de la santé en exercice, étudiants ou retraités approfondiront ensemble le répertoire d’une vingtaine de chants tout en explorant une nouvelle gamme de rencontres et d’émotions. La première répétition s’est tenue en septembre 2010 et le premier concert est programmé pour la Fête de la musique, le 21 juin 2011.  Les chanteurs se produiront à l’hôpital, devant les patients et leurs proches.
Pour assurer la pérennité de cette formation, les choristes peuvent compter sur l’engagement du CHR qui fait du Chœur hospitalier un axe fort de sa politique culturelle et sur une logistique rigoureuse : encadrement professionnel avec l’Institut Européen de Chant Choral, ateliers hebdomadaires… La MACSF, assureur mutualiste et ardent promoteur de la médiation culturelle sous toutes ses formes apporte son soutien financier à cette initiative qui ravira les mélomanes, soignants comme soignés.
Exigences et qualités
La mise à disposition des chefs de chœur et des pianistes, la programmation des œuvres, la planification des concerts sont assurées par l’Institut Européen de Chant Choral (INECC).
Les répétitions sont hebdomadaires, hors vacances scolaires et programmées sur chaque site, à Metz (Hôpital Bon Secours) et à Thionville (Hôpital Bel Air).
Le CHR Metz-Thionville s’engage à une programmation soutenue, ouverte à un large public. Le « Chœur Hospitalier » se produira au CHR Metz-Thionville pour les patients lors de la Fête de la musique 2011, mais aussi à l’ouverture du Nouvel Hôpital de Metz, au printemps 2012 ;

Le Centre Hospitalier Régional de Metz-Thionville

D’une capacité d’accueil de 2005 lits et places et 5455 personnels, le CHR Metz-Thionville, établissement de recours, se situe dans un bassin de 600 000  habitants. Depuis 2006, le CHR Metz-Thionville a défini une politique culturelle, inscrite dans son projet d’établissement.
L’hôpital soigne, mais l’hôpital est aussi un lieu public et, à ce titre, un lieu où tout citoyen doit avoir un libre accès à l’art et à la culture. La culture interpelle, pousse l’hôpital à s’interroger sur son rôle envers les usagers et participe à la démarche d’amélioration de l’accueil et de la qualité de prise en charge de l’usager (Bien être physique, moral, psychologique, spirituel et social). Parallèlement, les projets culturels mis en place contribuent à souder les équipes existantes, et à renforcer le sentiment de communauté hospitalière.
Aujourd’hui les projets culturels se définissent autour de 4 axes :
– Créer des événements et des actions culturelles.
– Créer des espaces culturels dans l’institution.
– Réalisation d’une commande publique dans le cadre de l’ouverture du Nouvel Hôpital de Metz.
– Favoriser les échanges culturels avec les institutions culturelles du territoire, l’hôpital s’ouvre  l’hôpital sur la ville.

La MACSF, assureur mutualiste

Forte de plus de 750 000 sociétaires professionnels de la santé, libéraux et hospitaliers, la MACSF assure depuis plus de 70 ans leur responsabilité professionnelle ainsi que leur automobile, habitation, complémentaire santé ou encore retraite.
Citoyenne et responsable, elle soutient dès 1999 les actions culturelles menées par les personnels et l’institution hospitalière : mécénat de l’Orchestre de l’AP-HP et du livre « Humanités, 10 ans d’art et de culture dans les CHU », l’exposition itinérante Arts du soin réalisée avec la Commission Culture de la Conférence des Directeurs Généraux des CHU… Sa fondation crée en 2004 a aussi beaucoup contribué à cette participation : son objet « améliorer la relation soignants-patients» lui a permis en 7 ans de soutenir de nombreux projets culturels, notamment par des fonds dédiées.
Consciente de la dimension médiatrice des actions culturelles tant entre les soignants et les patients qu’entre les personnels hospitaliers eux-mêmes, la MACSF a souhaité accompagner la démarche du CHR de Metz-Thionville.
Contacts
CHR Metz-Thionville
Nora Celeski – Chargée Culturelle
Corinne Roldo – Responsable du Service Culture et Communication
28 – 32 rue du XXème Corps Américain BP 90770 – 57019 Metz Cedex
Email : n.celeski@chr-metz-thionville.fr ou c.roldo@chr-metz-thionville.fr
Tél : 03 87 55 77 21 – Port : 06 29 34 62 11
 http://www.chr-metz-thionville.fr
Institut National Européen de Chant Chorale
Tristan KRENC – Directeur par intérim
INECC Mission Voix Lorraine
57 rue Chambière
57 000 METZ
MACSF, Mutuelle d’Assurances du Corps de Santé Français
Direction des Communications
Marie-Anne Bélembert , 06 03 39 47 90, marie-anne.belembert@macsf.fr
Constance Wiblé, 06 68 22 50 67, constance.wible@macsf.fr
Marina Ducros, 01 71 23 88 43, marina.ducros@macsf.fr
Isabelle Mangallon, 01 71 23 84 47, isabelle.mangallon@macsf.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.