Les manageurs hospitaliers européens réunis à Lyon

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et l'association européenne des directeurs d'hôpitaux (AEDH) présidée par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU ont organisé, pour la 1ère fois à Lyon, vendredi 26 mars 2010, une rencontre de manageurs hospitaliers européens.

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et l’association européenne des directeurs d’hôpitaux (AEDH) présidée par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU ont organisé, pour la 1ère fois à Lyon, vendredi 26 mars 2010, une rencontre de manageurs hospitaliers européens.

Cette initiative, qui place Lyon et les HCL au coeur de la dynamique de construction d’une Europe de la Santé, s’inscrit dans un contexte marqué par l’émergence sur le devant de la scène européenne des problématiques de santé publique qui appellent la définition de stratégie commune entre les hôpitaux européens : gestion de crise sanitaire, mobilité des patients, mobilité des professionnels de santé… Au menu des débats, outre un tour d’horizon de l’actualité réglementaire européenne, les participants ont échangé sur :

la stratégie des établissements de santé publics européens face aux établissements privés : concurrence ou coopération ?

Le lancement d’un réseau européen des communicants hospitaliers, démarche qui fait suite aux résultats de la première enquête sur la stratégie de communication des établissements de santé européens,

La création d’un réseau de jeune directeurs d’hôpitaux au sein de l’Association européenne des directeurs d’hôpitaux destiné à favoriser les échanges entre les futurs dirigeants européens et à construire des projets communs.

La préparation du prochain Congrès de l’AEDH qui réunira les 9 et 10 septembre 2010 à Zurich, plus de 500 directeurs venus de toute l’Europe et qui aura pour thème le management par la qualité.

En savoir plus sur l’Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux (AEDH)
Fondée en 1970 à l’initiative conjointe de la France et de l’Allemagne, l’AEDH est présidée depuis 4 ans par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU. Organisation transeuropéenne, l’AEDH s’attache à construire une vision européenne du monde hospitalier et à rapprocher les différents systèmes. A ce titre, elle est une interlocutrice importante de la Commission européenne et du Parlement européen et participe aux travaux présidant à l’élaboration des textes communautaires sur la santé.
L’AEDH anime une communauté de 27 représentants d’associations nationales ou régionales de directeurs d’hôpitaux issus de 24 états membres. La France assure un rôle très actif au sein de l’AEDH qui s’est notamment manifesté lors de la Présidence française de l’Union Européenne.

Les 24 états membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Islande, Norvège.

Plus d’information sur www.eahm.eu.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.