Les neurosciences : le défi du XXIème siècle relevé par l’AP-HP

100 milliards de cellules nerveuses capables de générer, chaque seconde, jusqu'à un milliard de milliards de signaux ! Notre système nerveux développe une activité extraordinaire or son siège, le cerveau, ne représente que 2% du poids du corps. Dans cet organe, le moindre dérèglement peut avoir des conséquences ravageuses. Un nombre grandissant de personnes sont concernées : maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, accidents vasculaires cérébraux, épilepsie, traumatismes crâniens et de la moelle épinière, maladies psychiatriques.... Comment traiter les dérèglements de « l'entité la plus complexe de l'univers » ? La réponse de l'AP-HP est à la hauteur du défi :

100 milliards de cellules nerveuses capables de générer, chaque seconde, jusqu’à un milliard de milliards de signaux ! Notre système nerveux développe une activité extraordinaire or son siège, le cerveau, ne représente que 2% du poids du corps. Dans cet organe, le moindre dérèglement peut avoir des conséquences ravageuses. Un nombre grandissant de personnes sont concernées : maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, accidents vasculaires cérébraux, épilepsie, traumatismes crâniens et de la moelle épinière, maladies psychiatriques… Comment traiter les dérèglements de « l’entité la plus complexe de l’univers » ?

La réponse de l’AP-HP est à la hauteur du défi :
– Projets d’ouverture de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière d’extension de la clinique des maladies du système nerveux au coeur du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière,
– Développement des applications de l’IRM afin de coupler repérage des malformations ou navigation vers les lésions et interventions,
– Progrès dans le traitement des épilepsies et dans les approches des maladies métaboliques héréditaires

Thème des 11èmes matinées médicales, les pathologies du cerveau, leur prise en charge actuelle et les espoirs de la recherche font l’objet d’un dossier de presse complet.

Pour accéder au document

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.