Les orchestres du CHU en concert pour la fête de la musique

Les deux orchestres du CHU(Art'Musik jazz et classique) se produiront pour la première fois à l'occasion de la Fête de la musique le 21 juin à 15h lors d'un concert en plein air.

Les deux orchestres du CHU(Art’Musik jazz et classique) se produiront pour la première fois à l’occasion de la Fête de la musique le 21 juin à 15h lors d’un concert en plein air.

De la musique pour vivre l’hôpital autrement
En juillet 2004, le CHU de Nantes a eu l’opportunité de mettre en place, via l’association Art’hop, un programme culturel pour les patients basé sur la musique. La Caisse d’épargne des pays de la Loire a financé ce programme à hauteur de 100 000 euros par an durant trois ans.

Concerts, festivals et ateliers musique ont ainsi rythmés la vie hospitalière.

Des musiciens hospitaliers pour prolonger la dynamique engagée
En janvier dernier, Art’hop lance la création de deux orchestres : une formation classique et une formation jazz, composées uniquement de membres du personnel de l’hôpital. D’horizons très variés : infirmiers, médecins, orthophonistes, aides-soignants, personnel administratif et technique…, ces musiciens répètent tous les 15 jours dans la perspective de se produire en concert au profit des patients de l’hôpital. Ces orchestres sont dirigés par Daniel Louer et Philippe Bouëc.

Les deux orchestres (Art’Musik jazz et classique) se produiront pour la première fois à l’occasion de la Fête de la musique le 21 juin à 15h lors d’un concert en plein air à l’hôpital Saint-Jacques pour les patients et le personnel. Nej’ma Déco assurera une mise en espace ludique et décalé.

Du son aussi à l’hôpital nord
Le personnel et les patients de l’hôpital G. & R. Laënnec ne sont pas en reste. Puisque le même jour, à la même heure, va se produire La Valise. Originaires de Clisson, ces musiciens du vignoble dépassent joyeusement les frontières. Entre chanson, rock et musiques d’ailleurs, ils piochent dans la furie balkanique et la chaleur latine.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.