Les rencontres de la communication hospitalière sous le signe des GHT

L'institution hospitalière connaît une transformation majeure. Comment la communication peut-elle anticiper et accompagner les nouveaux groupements hospitaliers de territoire ? Fera-t-elle partie des fonctions communes ? Ces questions d'actualité seront développées lors des 10èmes rencontres de la communication hospitalières qui se dérouleront le 28 juin 2016 à Paris. Organisées par la Fédération Hospitalière de France, elles seront introduites par David Gruson son délégué général.
L’institution hospitalière connaît une transformation majeure. Comment la communication peut-elle anticiper et accompagner les nouveaux groupements hospitaliers de territoire ? Fera-t-elle partie des fonctions communes ? Ces questions d’actualité seront développées lors des 10èmes rencontres de la communication hospitalière qui se dérouleront le 28 juin 2016 à Paris. Organisées par la Fédération Hospitalière de France, elles seront introduites par David Gruson son délégué général.

Cette rencontre annuelle offre l’occasion de regarder le chemin parcouru en 40 ans de communication hospitalière.

D’abord orientée vers l’interne et les relations presse, la communication s’est enrichie de nouvelles expertises. Reconnue comme une fonction stratégique, la communication relève aujourd’hui les défis de l’e-réputation, de la conquête de nouvelles parts de marché en utilisant les techniques du marketing appliquées à la santé et de l’animation d’une nouvelle proximité digitale sur les réseaux sociaux.
La communication hospitalière est toujours attentive à promouvoir les succès des équipes, les progrès en matière de sécurité des soins, les innovations qui rallongent l’espérance et la qualité de vie des malades, les démarches originales et empathiques qui améliorent le quotidien des patients, les coopérations territoriales qui garantissent une meilleure équité de l’offre de soins, les valeurs du service public hospitalier français que tant de pays envient…
Au niveau régional et local, la communication intervient pour renforcer les liens entre l’hôpital, la médecine de ville, les acteurs du médico-social, les associations de patients et les habitants du bassin d’attraction. 
En interne la communication contribue, en soutien aux équipes de soins, au déploiement de pratiques soignantes plus collaboratives répondant aux attentes d’un patient devenu partenaire et acteur de sa santé.
Enfin la communication poursuit son oeuvre pédagogique d’explication des stratégies hospitalières, des grands programmes immobiliers, des projets médicaux partagés… 
Marie-Georges Fayn

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.