Les services de greffe du CHU obtiennent l’accréditation européenne

C'est officiel : depuis le 7 avril 2008, les services d'hématologie adulte et d'oncologie pédiatrique du CHU de Nantes bénéficient du label « Joint accreditation comittee ISCT and EBMT » (Jacie). En clair, leur qualité est reconnue par un organisme international pour les autogreffes et allogreffes de tous types de cellules souches hématopoïétiques (moelle osseuse, cellules souches périphériques et sang de cordon) et à partir de tous types de donneurs.

C’est officiel : depuis le 7 avril 2008, les services d’hématologie adulte et d’oncologie pédiatrique du CHU de Nantes bénéficient du label « Joint accreditation comittee ISCT and EBMT » (Jacie). En clair, leur qualité est reconnue par un organisme international pour les autogreffes et allogreffes de tous types de cellules souches hématopoïétiques (moelle osseuse, cellules souches périphériques et sang de cordon) et à partir de tous types de donneurs.

Au-delà d’une garantie d’excellence de la prise en charge pour les patients et les donneurs, cette accréditation est obligatoire à compter de 2008 pour accéder au fichier international et à la commande des greffons pour des allogreffes.

L’enjeu était donc d’importance. Sur l’impulsion du professeur Jean-Luc Harousseau, près de 150 personnes, dont une cinquantaine directement impliquées tout au long du projet, se sont mobilisées pour faire aboutir cette démarche volontaire. Entamé en juin 2003, le processus comportait plusieurs grandes étapes : analyse de l’existant (juin 2003 à février 2004), définition du plan d’actions (avril-mai 2004), mise en oeuvre et évaluation des actions et du système global (mai 2004 à fin 2006), et depuis l’amélioration continue du système de management de la qualité.

Enfin, à l’issue de la visite sur deux jours de trois inspecteurs de l’European group for bone marrow transplantation (EBMT) en juin 2007, seize remarques cliniques et trois remarques concernant la transformation des cellules ont été établies, puis levées à la suite de la rédaction d’un rapport de suivi. Les inspecteurs ont tout particulièrement salué l’implication de la direction du CHU dans ce projet et l’efficience de l’interface entre les services cliniques et leurs indispensables partenaires, l’Établissement Français du Sang et l’unité de thérapie cellulaire et génique (UTCG).

L’accréditation Jacie constitue une reconnaissance nationale et internationale des performances des équipes nantaises. Les exigences du référentiel sont en effet nombreuses et doivent absolument être toutes remplies. La conformité des services spécialisés du pôle cancérologie conforte sa position de centre de référence de greffe en cancérologie pour le grand Ouest. Le CHU de Nantes est le neuvième centre accrédité Jacie en France.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.