Les services de pointe réunis en un guide signé Sciences et Avenir

Publié le 27 février 2014 par Sciences et Avenir, un dossier de 100 pages répertorie près de 600 services (593 exactement) de pointe dans 40 pathologies les plus courantes cancer du sein et de la prostate, avec la pose de stents, diabète, acouphène... regroupées en 9 grandes disciplines. Pour chaque pathologie, 7 à 15 unités ont été retenues pour leur excellence. Une sélection qui fait la part belle aux CHU puisque près de 8 services sur 10 sont hospitalo-universitaires (470 sur 593).

Publié le 27 février 2014 par Sciences et Avenir, un dossier de 100 pages répertorie près de 600 services (593 exactement) de pointe dans 40 pathologies les plus courantes cancer du sein et de la prostate, avec la pose de stents, diabète, acouphène… regroupées en 9 grandes disciplines. Pour chaque pathologie, 7 à 15 unités ont été retenues pour leur excellence. Une sélection qui fait la part belle aux CHU puisque près de 8 services sur 10 sont hospitalo-universitaires (470 sur 593).
Les CHU sont au top en rhumatologie et gastro-entérologie où ils représentent la totalité des services répertoriés par le mensuel, en endocrinologie, sur les 29 unités, 28 relèvent d’un CHU, en ORL-pneumologie 56 services HU sur 60, en neurologie 116 sur 135, en chirurgie 97 sur 119, en cardiologie 48 sur 60, en ophtalmologie 35 sur 45 et en cancérologie ils occupent la moitié des 90 services de pointe cités. (voir ci-dessous)
Disciplines                         Services HU                 Totalité des services     

Rhumatologie

30

30

100,00%

Gastro-entérologie

15

15

100,00%

Endocrinologie

28

29

96,55%

ORL/Pneumologie

56

60

93,33%

Neurologie

116

135

85,93%

Chirurgie

97

119

81,51%

Cardiologie

48

60

80,00%

Ophtalmologie

35

55

63,64%

Cancérologie

45

90

50,00%

Au final, le lecteur dispose d’une carte des  meilleures compétences parmi celles des 2 224 établissements de la métropole. "Notre objectif est d’informer sur la base d’une méthodologie originale et rigoureuse de l’existence d’établissements délivrant des soins de très grande qualité" déclare Dominique Leglu, directrice de la rédaction.
Présente à travers 26 de ses services, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille voit  dans la sélection de Sciences et Avenir « une confirmation de l’excellence de la qualité des soins prodigués par ses équipes et un bel hommage au travail et à l’implication de chacun des personnels de l’institution ».
Méthodologie
Pour réaliser ce tour de France de « l’innovation et de l’excellence médicale », la rédaction a travaillé à partir de critères inédits : la qualité des médecins et chirurgiens, du plateau médico-technique et des recherches cliniques répertoriées sur PubMed *(base bibliographique qui tient compte du volume des publications et de l’impact factor des revues biomédicales nationales et internationales). "Ces articles témoignent de l’expérience acquise par les équipes, des innovations auxquelles elles participent et de leur implication dans les recommandations sanitaires nationales, européennes et internationales." Les requêtes ont porté sur des périodes récentes, inférieures à 6 ans maximum. Les résultats ont été croisés avec d’autres bases internationales dont Embase (27 millions d’articles références pour 8 000 périodiques notamment en langue française. Les rédacteurs ont ensuite vérifié l’appartenance des praticiens à une équipe afin de s’assurer qu’ils réalisent bien des soins, et ne se livrent pas exclusivement à des recherches non cliniques. "Si tous les praticiens ne publient pas, ceux qui le font dans des revues de haut niveau à comité de lecture figurent parmi l’élite" note la revue. Les journalistes ont aussi pris en compte la mortalité/morbidité des soins qui expriment l’efficacité des interventions médicales et chirurgicales.

*base développée par la Bibliothèque nationale de médecine des Etats-Unis, PubMed recense quelque 20 millions d’articles issus de 5 600 revues internationales
Marie-Georges Fayn

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Greffe du foie : une machine pour réanimer les greffons fragiles

Depuis le mois de juillet, ont été réalisées au sein du CHU de Toulouse cinq greffes de foies impliquant des greffons reperfusés et oxygénés. Une avancée importante, rendue possible par l’arrivée d’une machine à perfusion. Si elle est pratiquée dans plusieurs hôpitaux français, cette technique laisse entrevoir, à l’heure où sévit une pénurie d’organes, des progrès majeurs dans le champ de la greffe.

Télémédecine : à la rescousse des marins du monde entier

Elle a beau se trouver à une heure et demie de la Méditerranée, Toulouse est scrutée par les marins du monde entier. La ville rose, plus précisément le centre d’urgence médicale de l’hôpital Purpan, abrite le Centre de consultation médicale maritime français. Chaque jour, ce SAMU des océans vient en aide aux professionnels de la mer aux quatre coins du globe. Immersion dans ce lieu largement méconnu du grand public.

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.