Les Victoires de la recherche et du développement en CHU

17 innovations médicales réalisées par les équipes des CHU ont été projetées lors des Victoires de la médecine, jeudi 12 novembre 2009. Plus de 1 000 praticiens et professionnels de santé assistaient à ce grand rendez-vous annuel de l'innovation médicale. Madame Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports s'est réjouie d'ouvrir la « 8ème édition des Victoires, panorama unique de la dynamique et de l'excellence des équipes hospitalo-universitaires. Cette année, la sélection a mis l'accent sur la personnalisation des traitements, la diminution de la douleur et du caractère invasif des interventions, mais aussi sur l'accompagnement et sur la meilleure prise en compte des besoins des patients. Les Victoires de la médecine sont une occasion privilégiée de découvrir les aventures intellectuelles et humaines auxquelles les médecins sont très attachés.» Découvrir les lauréats...

17 innovations médicales réalisées par les équipes des CHU ont été projetées lors des Victoires de la médecine, jeudi 12 novembre 2009. Plus de 1 000 praticiens et professionnels de santé assistaient à ce grand rendez-vous annuel de l’innovation médicale. Madame Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports s’est réjouie d’ouvrir la « 8ème édition des Victoires, panorama unique de la dynamique et de l’excellence des équipes hospitalo-universitaires. Cette année, la sélection a mis l’accent sur la personnalisation des traitements, la diminution de la douleur et du caractère invasif des interventions, mais aussi sur l’accompagnement et sur la meilleure prise en compte des besoins des patients. Les Victoires de la médecine sont une occasion privilégiée de découvrir les aventures intellectuelles et humaines auxquelles les médecins sont très attachés.»

La nécessité d’innover est plus cruciale en santé que dans tout autre domaine. Cette responsabilité incombe notamment aux équipes de chercheurs et de cliniciens qui exercent au sein des 29 centres hospitaliers universitaires (CHU). Mais comment faire connaître les dernières innovations en cancérologie, cardiologie, chirurgie, neurologie, technologie ou encore dans les réseaux de soins. ? Comment expliquer avec justesse les bénéfices que les patients vont en retirer ?

Les Victoires de la médecine participent à l’effort de communication des CHU en organisant chaque année un recensement des progrès médicaux. Cette année, 70 candidatures émanant de 26 CHU ont été retournées. Parmi ces dossiers, les jurys ont sélectionné 18 innovations – trois par discipline. Pour les présenter, les journalistes de MVS-productions, société organisatrice de l’événement, ont réalisé des reportages dans 14 CHU. Projetées lors des Victoires de la Médecine ces différentes avancées ont fait l’objet d’un vote électronique de la part des médecins qui ont sélectionné 6 lauréats (en gras dans la liste ci-dessous).

« L’année dernière »a déclaré Patrick Guillot, Directeur Général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, représentant Paul Castel, Président de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU, «nous avons fêté le jubilé des CHU qui a donné lieu à un arrêt sur image en forme de rétrospective dédiée aux 15 premières mondiales, 15 avancées extraordinaires devenues ordinaires, valorisées dans le cadre d’une exposition itinérante.

Patrick Guillot Cette année, les Victoires de la médecine étendent la dynamique de l’innovation aux grandes disciplines et, fait nouveau, aux réseaux de soins. Un Directeur Général figure même parmi les membres d’une équipe. Mieux soigner c’est aussi améliorer le process et l’organisation des soins. Voilà une nouvelle dimension de la recherche.
Je remercie les équipes de tournage qui sont venues à la rencontre des praticiens et des patients pour expliquer très concrètement le bénéfice direct que le patient retire du progrès médical.
Ce soir, c’est par et grâce à l’activité médicale que nous témoignons de la solidarité entre les hommes !»
Pr Alain Destée Le Pr Alain Destée, Président de la Conférence des Présidents de commissions médicales d’établissement, s’est exprimé au sujet des Réseaux de soins : « Nos maisons (les CHU) ne sont pas ces forteresses méprisantes si facilement décrites. Au delà du recours et de la référence, de l’innovation, nous travaillons avec les autres professionnels de santé, ceux des secteurs médico-sociaux. au sein de réseaux -que nous avons parfois même initiés- qui permettent une prise en charge globale des malades comme le montrent les initiatives de Caen, Lille et Limoges »

Résumé en images des temps forts de la soirée grâce à l’aimable autorisation de MVS-productions.

CANCEROLOGIE

Lauréate- Pr Françoise Kraeber-Bodéré – CHU de Nantes

Pr Françoise Kraeber-BodéréLa radioimmunothérapie, une approche thérapeutique innovante dans le domaine de la cancérologie

– Pr Michel Bolla – CHU de Grenoble
Association radiothérapie-hormonothérapie par analogue de la LHRH* dans les cancers de la prostate localement avancés

CHIRURGIE

Lauréat – Pr Hugues Duffau – CHU de Montpellier

Pr Alain DestéeNeurochirurgie éveillée et plasticité cérébrale : une nouvelle arme thérapeutique contre les tumeurs du système nerveux central

– Dr Julien Girard – CHRU de Lille
Le resurfaçage de hanche : une alternative à la prothèse de hanche conventionnelle

– Pr Jean-Paul Marie et le Dr Eric Verin – CHU de Rouen
Réinnervation sélective des paralysies laryngées bilatérales

CARDIOLOGIE

Lauréats – Pr Jacques Boschat et Pr Martine Gilard – CHU de Brest

Pr Jacques Boschat et Pr Martine GilardImagerie par cohérence optique en cardiologie interventionnelle

– Dr Jean-Philippe Collet et Dr Jean-Sébastien Hulot (Paris) – Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière
Approche pharmacogénomique du traitement par clopidogrel

NEUROLOGIE

Lauréats – Dr David Fischer Lokou – Pr Pierre Kehrli – CHRU de Strasbourg

Pr Pierre Kehrli« TLIF mini open » : nouvelle technique chirurgicale

– Pr Thibault Moreau – CHU de Dijon – Clinique Bourguignonne de la Sclérose en Plaques (CliboSEP)
Consultation multidisciplinaire prenant en charge les complications médico-sociales observées chez des patients atteints de Sclérose en Plaques (SEP)

– Dr Eric Viel – CHU de Nîmes
Prise en charge coordonnée des algodystrophies des membres (CRPS)

TECHNOLOGIE MEDICALE

Lauréat – Pr Afshin Gangi et Dr Xavier Buy – Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Pr Afshin GangiCryothérapie tumorale par voie percutanée sous contrôle d’imagerie

– Dr Pascal Piver et Pr Christophe Roux – CHU de Limoges – CHU de Besançon
Obtention de grossesses après autogreffe de tissu ovarien cryopréservé

– Pr Philippe Arbeille – CHRU de Tours – Hôpital Trousseau
Echographies Doppler réalisées a distance, depuis un centre Expert vers des centres de soins dépourvus d’échographiste 24h/24

RESEAUX DE SOINS

Lauréats – M. Didier Delmotte, Pr Florence Pasquier et Mme Karine Fraysse – CHRU de Lille

Mme Karine FraysseOptimiser la prise en charge de toute personne atteinte de maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée et de sa famille par une approche pluridisciplinaire dans le Nord-Pas-de-Calais

– Pr Gilles Grollier, Dr Annette Belin et Dr Rémi Sabatier – CHU de Caen
Suivi clinique et éducatif à domicile (SCAD) par télé médecine des patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique : une expérimentation chez le sujet âgé en Basse-Normandie

– Pr Gilles Defer et Dr Valérie Jaillon-Rivière – CHU de Caen
Création du Réseau Bas-normand de prise en charge des patients atteints de sclérose en plaques (RBN-SEP)

– Pr Dominique Bordessoule – CHU Limoges
Le Réseau HEMATOLIM : une réponse à l’inégalité d’accès aux soins, à la recherche clinique et à l’innovation thérapeutique

Nouveau : le « Prix Spécial » attribué à Lorient, membre du réseau français « Ville Santé » de l’Organisation Mondiale de la Santé pour son action en faveur de l’égalité d’accès aux soins. Le prix a été remis à Mireille Cecire, Directrice de la solidarité du Centre Communal d’Action Sociale de Lorient.

Coup de chapeau à Carole Bouquet pour son engagement en faveur de « La Voix de l’enfant ». Carole Bouquet était représentée par Martine Brousse, Présidente de l’association.

* lhrh pour luteinising hormone releasing hormone, ou gonadoréline, ou gonadolibérine. La lhrh est un décapeptide (protéine composée de dix acides aminés) naturel.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.