L’hôpital miroir de l’histoire : les 70 ans de l’hôpital Avicenne

A l'origine, destiné exclusivement à l'accueil des patients maghrébins de confession musulmane résidant à Paris et dans le département de la Seine, l'ancien hôpital franco-musulman qui a pris le nom d'hôpital Avicenne en 1978, détient une partie de l'histoire des immigrés musulmans d'Ile de France. Inauguré le 22 mars 1935 par le ministre de l'intérieur Marcel Régnier, l'établissement remplit clairement une mission d'assistance et de surveillance. A partir de la Libération, il s'ouvre petit à petit à l'ensemble de la population. En 1962,il est rattaché à l'Assistance Publique. La rétrospective, mise en scène par l'hôpital Avicenne et le musée de l'AP-HP, propose aux visiteurs un parcours ponctué d'archives, d'images, de documents et d'extraits de film.

A l’origine, destiné exclusivement à l’accueil des patients maghrébins de confession musulmane résidant à Paris et dans le département de la Seine, l’ancien hôpital franco-musulman qui a pris le nom d’hôpital Avicenne en 1978, détient une partie de l’histoire des immigrés musulmans d’Ile de France. Inauguré le 22 mars 1935 par le ministre de l’intérieur Marcel Régnier, l’établissement remplit clairement une mission d’assistance et de surveillance. A partir de la Libération, il s’ouvre petit à petit à l’ensemble de la population. En 1962, il est rattaché à l’Assistance Publique. La rétrospective, mise en scène par l’hôpital Avicenne et le musée de l’AP-HP, propose aux visiteurs un parcours ponctué d’archives, d’images, de documents et d’extraits de film. Une réflexion identitaire sur ce lieu « pas comme les autres » qui a su préserver sa singularité.

Durée de l’exposition
jusqu’au 3 février 2006 à l’hôpital Avicenne
puis à partir du 8 mars et jusqu’au 18 juin 2006 au musée de l’AP-HP

Contacts
Hôpital Avicenne  125 rue de Stalingrad  93009 Bobigny
Monsieur Claude Desserré, chargé de communication
Tél : 01.48.95.52.94
claude.desserre@avc.aphp.fr

Musée de l’AP-HP
Hôtel Miramion  47 quai de la Tournelle  75005 Paris
Madame Marie-Christine Valla, responsable de la communication et de l’action culturelle
Tél : 01.40.27.55.89
marie-christine.valla@sap.aphp.fr

Pour en savoir plus
www.aphp.fr/musee
et rubrique L’offre de soins : l’hôpital Avicenne

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.