L’Hôpital Tenon allie recherche de haut niveau et soins de proximité

Mercredi 3 décembre 2008, Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative a inauguré dans l'enceinte de l'hôpital Tenon un bâtiment entièrement dédié à la recherche et implanté sur le site de l'hôpital Tenon, dans le XXème arrondissement au Nord-Est de Paris.

Mercredi 3 décembre 2008, Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative a inauguré dans l’enceinte de l’hôpital Tenon un bâtiment entièrement dédié à la recherche et implanté sur le site de l’hôpital Tenon, dans le XXème arrondissement au Nord-Est de Paris.

L’Hôpital Tenon est un centre hospitalier de proximité mais également un centre de référence universitaire dans de nombreuses spécialités médicales et chirurgicales. Sa position d’excellence lui permet d’accueillir une nouvelle structure dédiée aux activités de recherche centrées sur les programmes suivants :
Recherches épidémiologiques en santé périnatale et santé des femmes Pr Bréart – unité Inserm/UPMC 149,
Urologie Pr Cussenot – CeRePP – UPMC,
Alliance pour la recherche en Cancérologie (APREC) Pr Izrael,
Remodelage et réparation du tissu rénal Pr Ronco – unité Inserm UPMC 702,
Imagerie moléculaire positonique (LIMP) Pr Talbot – plate forme de l’UPMC.

D’une superficie de 2 400 m² (surface utile), le bâtiment recherche de Tenon s’élève sur 6 étages. Il dispose d’équipements de haut niveau (TEP…) et favorise la collaboration entre les équipes de recherche de l’Inserm, de la Faculté de médecine de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et de l’Alliance pour la Recherche en Cancérologie (APREC).

La recherche s’étoffera encore avec l’appel d’offres en cours visant à attribuer les 561 m2 restant disponibles à de nouvelles équipes orientées vers la recherche en cancérologie.

Budget total : 13,4 M€ répartis entre l’AP-HP 71%, le Conseil régional d’Ile-de-France 28 % et l’Inserm 1%. L’ouverture de ce nouveau bâtiment témoigne de l’ancrage hospitalo-universitaire de l’établissement et a pour vocation de faciliter sa mission de soin, d’enseignement et de recherche.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.