L’Hôtel-Dieu : Quelle reconversion pour ce site prestigieux ?

L'Hôtel-Dieu, propriété des Hospices Civils de Lyon (HCL) sera totalement désengagé de ses activités médicales en 2011. Quelle sera alors la nouvelle vocation de l'édifice au dôme majestueux qui domine l'hyper centre-ville ?

L’Hôtel-Dieu, propriété des Hospices Civils de Lyon (HCL) sera totalement désengagé de ses activités médicales en 2011. Quelle sera alors la nouvelle vocation de l’édifice au dôme majestueux qui domine l’hyper centre-ville ?

La question de la réhabilitation de ce patrimione immobilier exceptionnel a été débattue au sein d’un comité de pilotage réunissant les représentants des Hospices Civils de Lyon, de la Ville de Lyon et de son agglomération.

Le 25 septembre 2009, les éléments du programme de réhabilitation et sa finalité ont été arrêtés : le projet doit permettre l’ouverture du site aux Lyonnais et aux visiteurs. L’Hôte-Dieu doit devenir un lieu qui incite à la démabulation et à la promenade, l’accent devra être mis sur la valorisation de ce patrimoine unique. Des activités commerciales pourront y être implantées et notamment un hôtel de catégorie supérieure de classe internationale d’une capacité de 150 chambres avec services associés (restauration, détente, séminaire).

Pour réaliser ce programme, un bail à construction sera conclu ; les HCL restant propriétaires du site.

D’ici 2015, l’Hôtel-Dieu deviendra un atout patrimonial de premier plan pour le rayonnement international de la ville de Lyon.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.