Lille partenaire du Pôle de compétitivité « Nutrition Santé Longévité »

Dans les domaines de la nutrition et des biotechnologies, la ville de Lille et sa région représentent l'un des plus importants viviers français de savoir-faire industriels, de compétences scientifiques et d'innovations. Un terreau fertile qui explique la labellisation en 2005 du pôle de compétitivité « Nutrition Santé Longévité ». A l'origine de ce pôle le bio-incubateur "Eurosanté", initié en 1999 par le CHRU de Lille et destiné à intervenir sur le marché en plein essor de l'alimentation santé.

Dans les domaines de la nutrition et des biotechnologies, la ville de Lille et sa région représentent l’un des plus importants viviers français de savoir-faire industriels, de compétences scientifiques et d’innovations. Un terreau fertile qui explique la labellisation en 2005 du pôle de compétitivité « Nutrition Santé Longévité ». A l’origine de ce pôle le bio-incubateur « Eurosanté », initié en 1999 par le CHRU de Lille et destiné à intervenir sur le marché en plein essor de l’alimentation santé.

La labellisation du pôle de compétitivité « Nutrition Santé Longévité » est vécue comme la reconnaissance d’une mobilisation exemplaire d’entreprises, de centres de recherche et d’organismes de formation. Elle représente une véritable évolution de la philosophie de la recherche en France. Le Dr Pierre Desreumaux, Chef de la clinique des maladies de l’appareil digestif, et chercheur dans le domaine des maladies inflammatoires intestinales se réjouit de ce partenariat entre industries privées et laboratoires de recherches publics, qualifié d’indispensable à l’évolution, et même à la survie de la recherche. « On peut ainsi imaginer générer des aliments ayant un intérêt dans la régulation de l’inflammation intestinale. C’est le cas de la recherche sur les bactéries pro biotiques, qui permettent de renforcer les barrières intestinales ».
L’industrie des biotechnologies tire bien évidemment aussi un bénéfice de cette démarche, en confortant son développement par le biais de partenariats renforcés avec l’industrie pharmaceutique et agro-alimentaire.
Un pas en avant pour la santé publique, mais aussi pour la création de nouveaux emplois, d’activité et de développement des richesses dans la région.

Un marché en pleine expansion
D’ici à 2011, 6 à 10 % du marché alimentaire sera composé d’aliments santé. Les experts tablent même sur une croissance de 20 % par an dans les 10 prochaines années.

Le bio-incubateur Eurasanté
La structure accueille et accompagne des projets de création d’entreprises, pour des porteurs de projets émanant de laboratoires de recherche publics ou privés, d’établissements d’enseignement supérieur,d’universités …

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.