Lilou et Bastien : 1ères naissances en France issues d’un don d’ovocytes conservés par vitrification

Nés en juillet et en août 2013, Lilou et Bastien, ont été conçus au CHRU de Montpellier à partir d'un don d'ovocytes - cellules qui une fois fécondées donneront un embryon - congelés de manière ultra‐rapide. Cette première française réalisée par les Pr Samir Hamamah et Bernard Hédon est le fruit d'une collaboration entre les équipes médicales hospitalo‐universitaires de médecine et de biologie de la reproduction du CHRU de Montpellier, Pôle Naissance et Pathologies de la Femme, Hôpital Arnaud de Villeneuve.

Nés en juillet et en août 2013, Lilou et Bastien,  ont été conçus au CHRU de Montpellier à partir d’un don d’ovocytes – cellules qui une fois fécondées donneront un embryon – congelés de manière ultra‐rapide. Cette première française réalisée par les Pr Samir Hamamah et Bernard Hédon est le fruit d’une collaboration entre les équipes médicales hospitalo‐universitaires de médecine et de biologie de la reproduction du CHRU de Montpellier, Pôle Naissance et Pathologies de la Femme, Hôpital Arnaud de Villeneuve.
Avancée majeure dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation, la vitrification permet de conserver les ovocytes – prélevés sur la future mère avant un traitement stérilisant par exemple ou recueillis dans le cadre d’un don-  Contrairement à la congélation lente, habituellement pratiquée, la vitrification assure une meilleure restitution des ovocytes, garantissant une chance maximale de grossesse aux couples qui recourent à la procréation médicalement assistée (PMA).
En France, la vitrification des ovocytes recueillis dans le cadre d’un don n’est pratiquée que dans quelques centres en France.
En savoir plus sur le don d’ovocytes
En biologie, le don d’ovocyte pour une femme est l’équivalent du don de sperme pour un homme – à de notables différences près. La démarche pour la donneuse se déroulera en 3 étapes : deux consulations au centre de dons d’ovocytes, la stimulation préalable de l’ovulation par injections sous-cutanées et  la ponction, petite intervention qui se pratique sous anesthésie locale ou générale.
http://www.dondovocytes.fr/ 
Les couples concernés par le don d’ovocytes
La fécondation ovocytaire est essentiellement réservée aux femmes en âge de procréer souffrant de ménopause précoce ou d’insuffisance ovarienne prématurée. Plus rarement, le don d’ovocytes évitera la transmission d’une maladie génétique grave.  
La première naissance, en France par vitrification de l’ovocyte, a eu lieu à Paris en août 2012 – mais il ne s’agissait pas d’un don d’ovocyte. https://www.reseau-chu.org/les-articles/article/article/1ere-naissance-francaise-apres-vitrification-de-lovocyte/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.