CHU de demain/Episode3–Cécile Jaglin-Grimonprez: «L’impact économique des CHU? Avant tout un changement de regard»

Cécile Jaglin-Grimonprez, directrice générale du CHU d’Angers , explique tout l’intérêt des études d’impact économique pour les CHU : «On parle toujours de la santé en termes de coût et de charge mais en fait les CHU sont un acteur économique majeur sur le territoire». Ils sont les plus gros employeurs du département voire de la région et donc ils distribuent un important pouvoir d’achat...

Cécile Jaglin-Grimonprez, directrice générale du CHU d’Angers , explique tout l’intérêt des études d’impact économique pour les CHU : «On parle toujours de la santé en termes de coût et de charge mais en fait les CHU sont un acteur économique majeur sur le territoire». Ils sont les plus gros employeurs du département voire de la région et donc ils distribuent un important pouvoir d’achat…
Les CHU travaillent aussi beaucoup avec les entreprises pour les produits alimentaires, le mobilier… et s’approvisionnent auprès des fournisseurs leur région. Leurs activités s’étend aussi à la recherche-développement.
Les CHU interviennent en partenariat avec les start-up implantées sur le territoire auxquelles ils permettent de grandir. «Nous sommes aussi propriétaires de brevets qu’on exploite directement ou à travers des licences». De tout cela, on en parle peu. On s’est rendu compte que les décideurs économiques ne le savent pas. Il fallait donc le démontrer. C’est tout l’intérêt de ces études qui partagent la même méthodologie mise en place par les Chambres de commerce et d’industrie pour les aéroports et ports qu’elles ont en gestion. Les résultats prouvent « que chaque euro dépensé dans un établissement de santé permet de générer entre 1,80 et 2,2 de richesse pour le territoire. » 
Dépenser dans la santé est un investissement rentable – CQFD !
 
Marie-Georges Fayn

Sur le même sujet : 
Prendre en compte leur fort impact économique et social des CHU            
Le CHU de Nice moteur de l’économie locale à hauteur de 1,456 milliard d’euros  
HUGO : 7,6 milliards d’euros générés par les CHU du Grand Ouest
CHU Grand Est : 7,4 milliards d’euros générés pour 4 milliards d’euros investis
Le CHU de Limoges, poumon du Limousin        
Les CHU générateurs de richesses et de croissance économique

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.