L’interhospitalité version Metz-Thionville et Briey

Pour remettre en ordre de marche le Centre Hospitalier de Briey* en situation de crise budgétaire doublée de conflits médicaux et de dysfonctionnements administratifs, Antoine Perrin, alors Directeur de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation et Guy Vattier, Maire de Briey et Président du Conseil d'Administration, ont soutenu dés le mois de mai 2007 la mise en place d'une direction commune avec le CHR de Metz-Thionville, assurée par M. Bernard Dupont, Directeur Général Adjoint du CHR Metz-Thionville. Effectif le 1er octobre 2007, ce rapprochement permet l'élaboration d'un projet médical de territoire avec comme premier résultat tangible la création de Fédérations Médicales Interhospitalières en chirurgie orthopédique-traumatologique et en chirurgie digestive et viscérale. Ces créations pallient le déficit de chirurgiens et garantissent le maintien de services indispensables à la population.

Pour remettre en ordre de marche le Centre Hospitalier de Briey* en situation de crise budgétaire doublée de conflits médicaux et de dysfonctionnements administratifs, Antoine Perrin, alors Directeur de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation et Guy Vattier, Maire de Briey et Président du Conseil d’Administration, ont soutenu dés le mois de mai 2007 la mise en place d’une direction commune avec le CHR de Metz-Thionville, assurée par M. Bernard Dupont, Directeur Général Adjoint du CHR Metz-Thionville. Effectif le 1er octobre 2007, ce rapprochement permet l’élaboration d’un projet médical de territoire avec comme premier résultat tangible la création de Fédérations Médicales Interhospitalières en chirurgie orthopédique-traumatologique et en chirurgie digestive et viscérale. Ces créations pallient le déficit de chirurgiens et garantissent le maintien de services indispensables à la population.

L’optimisation des moyens s’est traduite par le partage du temps médical notamment des gardes et des consultations de sur-spécialités dans le cadre des fédérations interhospitalières de chirurgie. En chirurgie orthopédique et traumatologique, des consultations de spécialistes (orientation hanche et genou, chirurgie du pied, chirurgie de l’épaule) ont été planifiées et organisées sur le site de Briey.

Les solutions adoptées font du CH de Briey un cas d’école. En effet, l’établissement qui cumulait les handicaps relevés dans les récents rapports sur la démographie médicale hospitalière par le Pr. Berland, sur l’organisation des plateaux chirurgicaux par le Pr. Vallencien et sur la permanence des soins par J.Y. Grall a retrouvé la maîtrise de son avenir et des relations sociales sereines. Les mesures correctrices adoptées démontrent de façon probante qu’il est possible de répondre aux besoins de proximité d’urgence et de chirurgie programmée tout en maintenant le niveau de qualité des soins et la continuité territoriale.

Preuve est ainsi faite que l’amélioration de la prise en charge des patients peut aller de paire avec la réduction des coûts, le gaspillage du temps et les compétences médicales comme l’appelait de ses voeux Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, lors des Rencontres Convergences Santé Hôpital à Poitiers le 20/09/07.

* La ville de Briey : Située dans le nord-est de la France, en Lorraine, Briey se situe dans le nord du Département de la Meurthe-et-Moselle au nord ouest de Metz. Ville moyenne d’une conurbation couvrant le Nord de la Lorraine, elle compte plus de 5 000 habitants.
L’hôpital Maillot, à Briey, est le troisième hôpital du bassin (543 lits, 967 employés). Sa zone d’attraction porte sur un territoire de santé de 96 000 habitants.

Pour plus d’informations
Bernard Dupont – Tél : 06.08.53.38.26.
b.dupont@chr-metz-thionville.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.