Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’IRM 3 Tesla : des diagnostics plus précis et de nombreux projets de recherche à la clé

Le CHRU de Brest vient d’investir 2.2 millions d’euros dans une toute nouvelle IRM 3 tesla, formidable outil au service des patients, des radiologues, cliniciens et chercheurs.

Le CHRU de Brest vient d’investir 2.2 millions d’euros dans une toute nouvelle IRM 3 tesla, formidable outil au service des patients, des radiologues, cliniciens et chercheurs.
Installé depuis juin 2011 dans les murs du service de Radiologie de l’Hôpital de la Cavale Blanche, l’IRM 3 Tesla est caractérisée par son champ magnétique deux fois plus puissant que celui des deux autres IRM du CHRU. L’équipement renseigne sur la structure des organes et tissus et  sa précision fait la différence en imagerie cérébrale, cardiaque, vasculaire, ostéoarticulaire, abdominale et pelvienne.
Certains examens ont ainsi bénéficié d’un gain diagnostique significatif. D’autres peuvent être encore réalisés sur l’IRM 1,5 Tesla. Le partage entre les deux IRM se fait progressivement, à mesure de l’expérience acquise.

IRM 3 Teslas : les innovations majeures

L’IRM fonctionnelle (IRMf) cérébrale permet d’établir une cartographie atraumatique précise des zones motrices, sensitives, cognitives du cerveau et de repérer les zones « sensibles » avant une intervention neurochirurgicale.
 L’IRM corps entier trouvera progressivement ses indications en cancérologie après une nécessaire phase d’évaluation.
L’imagerie métabolique: la spectroscopie par résonance magnétique, couplée à l’imagerie, permet d’étudier la composition chimique des tissus et améliore encore la précision des diagnostics.
L’imagerie de diffusion permet de détecter très précocement les variations des mouvements de l’eau, perturbés notamment dans les pathologies tumorales et vasculaires ; les trajets des fibres nerveuses peuvent être également reconstruits.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Première greffe française de larynx : récit d’une performance lyonnaise

Pour la première fois en France, un larynx a été greffé sur une femme les 2 et 3 septembre dernier. Deux mois et demi après cette opération spectaculaire qui a mobilisé douze chirurgiens issus des Hospices Civils de Lyon et autres CHU français durant vingt-sept heures, le CHU lyonnais communique sur le sujet. Quant à la patiente âgée de 49 ans, elle pourrait retrouver durablement l’usage de la parole vingt ans après l’avoir perdue.

Etudes de Médecine : Romuald Blancard ou l’un des visages de l’ouverture du 2e cycle à la Réunion

Depuis septembre, il fait partie de la première promotion d’étudiants en médecine de quatrième année de La Réunion. Pour Réseau CHU, Romuald Blancard a accepté de nous parler de l’ouverture du deuxième cycle des études médicales sur son île, mais pas seulement. Son parcours atypique, son stage en psychiatrie, ses rêves jamais trop grands etc. ont été abordés dans les locaux du nouveau campus bioclimatique de Sainte-Terre. Sans langue de bois.

Le CHU de La Réunion a pris la vague rose

La seizième édition de la Run Odysséa Réunion s’est tenue les 4 et 5 novembre sur le site de l’Étang-salé, dans l’ouest de la Réunion, et ce malgré une météo capricieuse qui a bien failli compromettre l’opération. 275 000 euros ont été récoltés. Un succès auquel est associé le CHU de la Réunion, partenaire pour la première fois cette année, et dont le baptême de l’eau a été placé sous le signe de la prévention. Reportage.