L’IRM 7 Teslas arrive à Marseille

Lauréat de l'appel d'offres EQUIPEX 2011 (Equipements d’Excellence) du programme national "Investissements d’Avenir", le Centre de résonance magnétique biologique et médicale (CRMBM) entre dans une nouvelle phase de développement de visibilité mondiale avec le projet 7T-AMI (7T-Aix-Marseille Initiative) pour l’acquisition d’un équipement unique en milieu hospitalier en France : un appareil d' IRM d’une puissance de 7 Teslas*.

Lauréat de l’appel d’offres EQUIPEX 2011 (Equipements d’Excellence) du programme national "Investissements d’Avenir", le Centre de résonance magnétique biologique et médicale (CRMBM) entre dans une nouvelle phase de développement de visibilité mondiale avec le projet 7T-AMI (7T-Aix-Marseille Initiative) pour l’acquisition d’un équipement unique en milieu hospitalier en France : un appareil d’ IRM d’une puissance de 7 Teslas*.
 
Marseille confirme ainsi son leadership mondial en tant que plate-forme des plus actives en imagerie pré-clinique et clinique.
 
Ce projet ambitieux est entré dans sa phase de réalisation concrète : l’aimant surpuissant d’un poids de 38 tonnes du nouvel équipement d’IRM à 7T a été livré jeudi 22 mai 2014 au Centre d’exploration métabolique par résonance magnétique, dans une nouvelle extension de l’hôpital de la Timone.
 
Ses images offriront aux équipes médicales une précision inégalée, proche de la microscopie notamment pour l’exploration non-invasive du cerveau, de la moelle épinière, du coeur, du muscle et du cartilage.  Cet équipement permettra ainsi des avancées majeures dans le diagnostic, le pronostic, et le suivi thérapeutique de maladies neurologiques, psychiatriques, cardio-vasculaires ou rhumatologiques.
 
Porté par le Pr Maxime Guye (chef de service du CEMEREM), le projet 7T-AMI initié par le Pr Patrick Cozzone, regroupe Aix-Marseille Université, le CNRS, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille et la société Siemens Healthcare. Son fonctionnement reçoit le soutien d’A*MIDEX et du mécénat (Brescia Invest).
 
Le coût total du projet  est de 14 M€ dont 8 M€ attribués par le programme EQUIPEX 2011 pour acquérir l’équipement et assurer sa maintenance jusqu’en 2020.
 
*Tesla : unité de mesure du champ magnétique

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.