Location TV : les avantages d’une gestion interne

Avec 24 chaînes dont Canal +, Canal Sport et Canal Cinéma proposées à 3,5 euros par jour*, le CHR d'Orléans affiche un rapport «variété des chaînes /tarifs» particulièrement attractif. Les personnes hospitalisées sont séduites et le service de location géré en interne dégage des bénéfices au bout d'un an ! Pour en savoir plus Réseau CHU a interviewé Yves Guignard, Responsable télécommunication au CHR d'Orléans...

Avec 24 chaînes dont Canal +, Canal Sport et Canal Cinéma proposées à 3,5 euros par jour*, le CHR d’Orléans affiche un rapport «variété des chaînes /tarifs» particulièrement attractif. Les personnes hospitalisées sont séduites et le service de location géré en interne dégage des bénéfices au bout d’un an ! Pour en savoir plus Réseau CHU a interviewé Yves Guignard, Responsable télécommunication au CHR d’Orléans.

Pourquoi le CHR d’Orléans gère-t-il lui-même son parc de 950 téléviseurs ?
Y.G. : En 2006, nous étions depuis plusieurs années en litige avec notre prestataire de services : il ne respectait pas le cahier des charges qui prévoyait une remise à niveau de toute l’installation TV des sites et la pose d’écrans fixes dans chaque chambre : il manquait en permanence 25 à 30% du parc de télévision. Les hôtesses s’absentaient sans prévenir l’administration. Quant au dépannage, il prenait entre 1 à 3 semaines. La société, toujours en déficit, ne reversait aucune redevance à l’hôpital. Par contre, nous recevions entre 30 et 40 réclamations par mois ! Après différentes procédures nous avons repris la gestion du parc en interne en février 2006.

Avez-vous rencontré des difficultés pour mettre en place de ce service ?
Y.G. : Il nous a fallu rebâtir l’ensemble de l’installation et retrouver du matériel équivalent. Les travaux ont duré 8 mois et seront amortis en 5 ans. En octobre 2006 nous avons lancé notre service interne de location de télévisions et de téléphones. Et depuis janvier 2008 nous dégageons des bénéfices : 29 000 euros ! Cet argent servira à l’acquisition d’écrans plats qui seront installés courant d’ici à 2010 et nous élargirons encore notre offre de programmes.

Comment fonctionne le service ?
Y.G. : Le bureau est tenu par quatre hôtesses de l’hôpital : 2 personnes recrutées au sein du personnel de la société prestataire et 2 déjà employées par le bureau des entrées du CHR ont bénéficié d’une reconversion professionnelle. La location est ouverte 7j/7 de 10h13h/13h18h00. L’hôtesse ouvre des droits à la journée et le service téléphone-télévision assure l’entretien du système et la maintenance des téléviseurs.

Qu’en pensent les patients ?
Y.G. : Ils apprécient, comme l’attestent les résultats du sondage effectué en 2007. Plus de choix à des tarifs plus avantageux ! Avant ils payaient 4 euros pour 24 chaînes hertziennes. Aujourd’hui, ils économisent 50 centimes d’euros pour le même service !
Quand ils occupent une chambre à deux lits, ils sont aussi tentés par les casques que nous leur proposons pour 1,5 euro. D’ailleurs pour ce prix ils en achètent plusieurs et les emmènent à leur domicile !

Etes-vous satisfait de Canal + ?
Y.G. : Un temps nous avons suspendu notre abonnement à Canal + et la réaction a été rapide : les locations ont brutalement chuté. C’est Canal + qui incite les patients à louer la télévision, probablement à cause du foot et du cinéma.

Et vos projets ?
Y.G. : Il est prévu de faciliter l’accès à Internet. Grâce au don du Rotary Club, l’association en pédiatrie a acquis des portables et les prête gracieusement aux enfants.
Un système calqué sur ce modèle sera proposé aux adultes mais il sera payant. Les patients accèderont à Internet via l’installation d’un réseau Wifi présent dans les services d’hospitalisation adultes. La cafétéria du CHR vendra des cartes de connexion à la journée, à la semaine ou au mois. Seule contrainte : Le patient devra venir avec un portable compatible Wifi… Les formules sont à l’étude et l’offre sera opérationnelle début 2009.

Le CHR d’Orléans est un des rares établissements hospitaliers à disposer de sa propre chaîne de télévision : HTV Orléans. Ses 4 heures de programme sont diffusées en accès libre sur le Canal 8. Les types de programme se décomposent en éducation et information pour la santé, informations pratiques pour les patients, programme de divertissements (nature, santé, musique, etc… ) en partenariat avec Orléans Télévision.

*offre étendue à tout le CHR* à l’exception de la maison médicalisée où les 6 chaînes hertziennes sont proposées à 2,5 euros/jour

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.