Loi du 4 mars 2002 : accueil d’une mission parlementaire d’évaluation

Le 22 avril 2009, le CHU de Rennes a accueilli une mission composée de 4 députés* chargés d'évaluer de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Seront tout particulièrement examinés le régime légal d'indemnisation des infections nosocomiales ainsi que les modalités d'accès à l'information médicale du patient ou de ses ayant droits.

Le 22 avril 2009, le CHU de Rennes a accueilli une mission composée de 4 députés* chargés d’évaluer de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Seront tout particulièrement examinés le régime légal d’indemnisation des infections nosocomiales ainsi que les modalités d’accès à l’information médicale du patient ou de ses ayant droits.

Les membres de la mission ont échangé avec l’équipe de direction mais aussi avec le président et vice président du Clin au sujet du dispositif de lutte contre les infections nosocomiales, avec les membres de la commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPC) sur l’accueil, le déroulement des hospitalisations et la gestion des réclamations et des plaintes, avec les personnes responsables de la communication du dossier médical. Ils ont souhaité également approfondir les échanges en visitant le département d’information médicale.

La mission parlementaire complètera les différentes visites d’établissements hospitaliers par des tables rondes destinées à recueillir l’avis des patients, des syndicats de médecins, des fédérations d’établissement de santé, des professionnels de l’assurance et du droit. Elle rendra ses conclusions fin juin.

* La commission de lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République a créé le 16 décembre 2008 une mission d’information commune de la commission des affaires culturelles, familiales et sociale et de la commission des lois.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.