L’urodynamique : pour lutter contre l’incontinence urinaire

XXVIIème congrès de la SIFUD à Nantes du 2 au 4 juin 2005

L’urodynamique est une technique d’exploration des troubles de la continence et de la miction utilisant des mesures de pressions. Son champ d’investigation est donc l’incontinence urinaire et les difficultés à uriner de la femme, de l’homme, de l’enfant et du patient porteur d’une maladie neurologique.

La SIFUD (Société internationale francophone d’urodynamique), créée à Nantes en 1978 sous l’égide du Professeur d’urologie Jean Marie Buzelin, est une société pluridisciplinaire de plus de 500 membres actifs, à laquelle participe urologues, gynécologues, médecins de rééducation fonctionnelle, neurologues, pédiatres, kinésithérapeutes, sage-femmes, infirmières?

La SIFUD s’est rapidement ouverte sur les pathologies vésico-sphinctériennes de toutes origines puis à l’ensemble des pathologies fonctionnelles du périnée dans les domaines urinaires mais aussi gynécologiques (prolapsus), ano-rectaux (incontinence anale, constipation), sexuels ou dans celui de la douleur pelvi-périnéale.

Le laboratoire d’urodynamique du CHU de Nantes, initialement pionnier dans le développement de cette technique en France, reste un centre de référence impliqué, sous la responsabilité du docteur Loïc Le Normand dans toutes les nouvelles techniques thérapeutiques de l’incontinence urinaire.

Ce XXVIIème congrès de la SIFUD devrait accueillir près de 1000 participants à la Cité des Congrès du 2 au 4 juin prochain. Il sera présidé par le Docteur Jean-Jacques Labat, médecin de rééducation fonctionnelle, neurologue et praticien hospitalier dans le service d’urologie du CHU de Nantes.

Les sessions font appel aux meilleurs experts francophones et les thèmes qui y seront abordés témoignent du caractère multidisciplinaire de la Société : les douleurs pelvi-périnéales chroniques, les troubles urinaires des patients porteurs de paraplégies ou de sclérose en plaques, les cystites récidivantes de la femme, l’hyperactivité vésicale, la place de l’échographie dans la chirurgie de l’incontinence urinaire et la rééducation urinaire et ano-rectale…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.