Lutte contre la violence à l’hôpital : coopération actée de Lille avec les forces de l’ordre

Priorité du CHRU de Lille, la préservation de la sécurité et la tranquillité des patients et des professionnels a fait l'objet d'une convention de coopération avec l’Etat représenté par le Préfet de région, le Préfet du Nord, la direction départementale de la sécurité publique et le groupement de gendarmerie départementale du Nord. Par cet accord signé le 24 février 2014

Priorité du CHRU de Lille, la préservation de la sécurité et la tranquillité des patients et des professionnels a fait l’objet d’une convention de coopération avec l’Etat représenté par le Préfet de région, le Préfet du Nord, la direction départementale de la sécurité publique et le groupement de gendarmerie départementale du Nord.
Par cet accord signé le 24 février 2014, les trois services publics s’engagent à répondre dans les meilleures conditions et de façon coordonnée et anticipée à toutes les situations courantes ou exceptionnelles :
– Interventions de la police nationale sur le site du CHRU de Lille
– Recueil des plaintes et auditions de témoins par les forces de l’ordre
– Garde des détenus hospitalisés par la police nationale
– Signalement et réintégration d’un patient sorti à l’insu du service
– Secret professionnel et transmission d’informations aux forces de l’ordre
– Réquisitions des médecins par les officiers de la police judiciaire.

Cette convention doit aussi permettre aux institutions signataires de mieux reconnaitre et de mieux expliquer leurs actions respectives en matière de maintien de la sécurité des usagers et des professionnels.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.