Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MII) : un consortium public-privé prestigieux pour booster la recherche

Des chercheurs, experts universitaires et des industriels vont collaborer pour identifier des marqueurs biologiques présents avant l’apparition des signes cliniques des maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique) et pour définir des stratégies de prévention. L’accord de coopération de recherche et de développement (CRADA) a été signé...

Des chercheurs, experts universitaires et des industriels vont collaborer pour identifier des marqueurs biologiques présents avant l’apparition des signes cliniques des maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique) et pour définir des stratégies de prévention. L’accord de coopération de recherche et de développement (CRADA) a été signé entre le Centre de Recherche de la Marine Nationale Américaine, les laboratoires Prometheus (San Diego, USA), la Mayo Clinic de Rochester (Minnesota, USA), l’Ecole de médecine Icahn du Mont Sinaï Hospital (NYC, USA), le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille et l’Université Lille 2, le 5 mai 2014, à Spring House (Pennsylvanie),
« Ce consortium a été conçu « d’égal à égal » pour tirer parti de l’expertise de chacun. Il est un modèle de collaboration université-industrie où la propriété intellectuelle est partagée pour le bénéfice ultime des patients et l’avancement des sciences », déclare Francisco Leon, Chef du service d’immunologie de l’entreprise pharmaceutique Janssen.  « En effet, le Centre de Recherche de la Marine Nationale assure l’accès à une cohorte exceptionnelle de patients ainsi qu’à une bio banque dynamique (plusieurs prélèvements dans le temps), la coordination générale et l’expertise en microbiologie. Janssen apporte l’expertise pharmacologique et les technologies nécessaires pour la gestion des données. Les laboratoires Prometheus apportent leur expertise unique dans l’étude des bio marqueurs. L’Ecole de médecine Icahn de NYC réalisera les analyses et l’exploitation des données  et les experts (Statistiques et Gastro-entérologie) du CHRU de Lille, de l’Université Lille 2 et de la Mayo Clinic (Rochester, USA) interviendront dans leur interprétation ».
« Cette coopération public-privé est une ressource unique pour mieux comprendre l’histoire naturelle de la maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique (MICI) », affirme Joseph A. Murray, Consultant en gastro-entérologie et immunologie de la Mayo Clinic. « Avec une meilleure compréhension des déclencheurs infectieux de ces maladies, ces résultats permettraient d’envisager le possible développement de vaccins contre les causes les plus fréquentes de gastro-entérite aiguë et de diarrhée infectieuse, ayant un rôle potentiel dans le déclenchement des MICI ».
Cinq nouveaux cas pour 100 000 habitants sont diagnostiqués chaque année en France pour chacune des deux maladies et plus de cinq millions de personnes dans le monde sont touchées. La prévalence de ces maladies inflammatoires ne cesse d’augmenter, en particulier chez les enfants, rendant parfois l’intervention chirurgicale nécessaire.
Initié au sein du CHRU de Lille, le Consortium CRADA s’appuie aujourd’hui sur la collaboration des Laboratoires pharmaceutiques Janssen et du Mont Sinaï Hospital de New-York (USA), sous la coordination du Professeur Jean-Frédéric Colombel, Directeur du Centre des maladies inflammatoires de l’intestin à l’Hôpital du Mont Sinaï de NYC (USA) et ancien chef de service de gastro-entérologie du CHRU de Lille.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.