Marseille : ouverture des vaccinations pour le pèlerinage à la Mecque

La campagne de vaccination contre la méningite (A, C, Y, W135) obligatoire pour le pèlerinage à la Mecque sera conduite par le centre de santé des Voyageurs de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille du lundi 3 aout au vendredi 4 septembre 2015. Indispensable à l’obtention du visa pour l’Arabie Saoudite dans le cadre du Hajj, ce vaccin doit être réalisé 10 jours au moins avant le départ.

La campagne de vaccination contre la méningite (A, C, Y, W135) obligatoire pour le pèlerinage à la Mecque sera conduite par le centre de santé des Voyageurs de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille du lundi 3 aout au vendredi 4 septembre 2015. Indispensable à l’obtention du visa pour l’Arabie Saoudite dans le cadre du Hajj, ce vaccin doit être réalisé 10 jours au moins avant le départ. Si la vaccination a été effectuée depuis moins de 3 ans, il n’est pas nécessaire de la refaire. Attention : seul le vaccin contenant les quatre souches A, C, Y et W135 est valable.
Les vaccinations auront lieu à l’hôpital Nord, sans rendez-vous du lundi au vendredi, le matin uniquement de 8h30 à 11h. Il convient d’apporter la carte vitale et son carnet de vaccination. Le vaccin est facturé 29 euros, non remboursables par la sécurité sociale. Si le patient n’a pas de carte vitale il devra acquitter la somme de 52 euros.
Tous les voyageurs seront vus en consultation par l’équipe médicale qui leur prodiguera les conseils sanitaires adaptés à chacun pour préparer leur voyage, et vérifiera la validité des autres vaccinations utiles pour le pèlerinage.
En dehors de ces dates, les pèlerins peuvent se faire vacciner en prenant rendez-vous au 04 91 96 89 11.
Centre de santé des voyageurs
Service des maladies infectieuses et tropicales AP-HM
Hôpital Nord – Marseille

Pour en savoir plus
Centre de santé des voyageurs / Service des maladies infectieuses et tropicales AP-HM
http://fr.ap-hm.fr/service/mit-maladies-infectieuses-et-tropicales-hopital-nord
Vidéo AP-HM –  Info Santé Voyage : conseils aux voyageurs
https://www.youtube.com/watch?v=nfVLu-1aBQU

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.