Médecines parallèles et risques sectaires

Face au prosélytisme et à l'opportunisme de certains «gourous» aux pratiques thérapeutiques ou de mieux-être non-conventionnelles, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) et ses partenaires (*) co-organisent, le 3 octobre 2009, un colloque sur le thème « Médecines parallèles et risques sectaires ». Marcel Rufo, Georges Fennec, Pierre Le Coz et Richard Monvoisin sensibiliseront les participants aux mécanismes pseudo-scientifiques utilisés et aux menaces qu'ils représentent. En effet, les conséquences peuvent être douloureuses voire dramatiques si l'on se réfère aux nombreuses victimes qui ont appelé à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) et aux témoignages des associations de défense.

Face au prosélytisme et à l’opportunisme de certains «gourous» aux pratiques thérapeutiques ou de mieux-être non-conventionnelles, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) et ses partenaires (*) co-organisent, le 3 octobre 2009, un colloque sur le thème « Médecines parallèles et risques sectaires ». Marcel Rufo, Georges Fennec, Pierre Le Coz et Richard Monvoisin sensibiliseront les participants aux mécanismes pseudo-scientifiques utilisés et aux menaces qu’ils représentent. En effet, les conséquences peuvent être douloureuses voire dramatiques si l’on se réfère aux nombreuses victimes qui ont appelé à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) et aux témoignages des associations de défense.

Il ne s’agit pas de condamner l’ensemble d’une profession mais de distinguer les « praticiens et acteurs du corps et de l’esprit » aux comportements éthiques et raisonnables de leurs confrères peu scrupuleux. Le Groupe d’Etude des mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu (GEMPPI) a d’ailleurs élaboré la charte des « Praticiens et acteurs du corps et de l’esprit » en 2008. Le GEMPPI tient également le registre des inscrits. Association extérieure et indépendante, le GEMPPI ne peut être accusé de complaisance. La sécurisation des pratiques par cette instance offre aux usagers une garantie de sérieux et évite aux prestataires de services un amalgame avec des professionnels moins consciencieux.
Suite à un premier bilan plutôt positif concernant sa charte, le GEMPPI envisage, en complément, d’encadrer un centre répondant aux attentes des usagers dans les secteurs du mieux être et du développement personnel.

(*) les co-organisateurs
Le GEMPPI – Groupe d’Etude des mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu
L’AP-HM – Assistance publique – Hôpitaux de Marseille
L’EEM – Espace Ethique Méditerranéen
Le CEREM – Centre d’Etude et de Recherche en Ethique Médicale

Programme
09h00-09h05 : Accueil, présentation de la journée par le président du GEMPPI,

09h05-09h15. Introduction par le Directeur de la recherche de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM).

09h15-10h15 : Point de vue de M. Georges Fenech, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), président de la commission parlementaire de 2006 relative à l’influence des mouvements sectaires sur les mineurs
Débat avec la salle

10h15-11h00 : Point de vue philosophique avec Pierre Le Coz (Philosophe, Vice président du Comité National d’Ethique) suivi de quelques questions
Débat avec la salle

1100-12h15 : Point de vue psychiatrique du Pr Marcel Rufo (Pédopsychiatre)
Débat avec la salle

12h15-13h00 : Débat et table ronde avec les 3 intervenants du matin
Déjeuner

14h30-15h30 : La médecine quantique et ses dérives. Avec Richard Monvoisin, scientifique, membre de l’Observatoire Zététique
Débat avec la salle

15h30 : Bilan d’une année de fonctionnement de la charte des praticiens et acteurs du corps et de l’esprit. Lancement de conventions renforcées avec un centre de ressourcement et d’une école de psychothérapie à Marseille. Avec Didier Pachoud, président du GEMPPI, Audrey Serou, psychothérapeute et Elisabeth Munro, psychologue professeure de yoga.
Après le bilan de la première année de la charte et du registre des praticiens et acteurs du corps et de l’esprit, consultation des participants pour une réflexion sur les améliorations à y apporter et sur le projet d’accompagner des alternatives aux pratiques de groupes vecteurs de dérives sectaires.

En pratique: Samedi 3 octobre 2009 – Amphithéâtre HA1 de l’hôpital adultes de La Timone – 264, rue St Pierre 13005 Marseille
www.gemppi.org

Participation gratuite dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire au GEMPPI Tel/fax : 04 91 08 72 22 – Portable : 06 76 01 94 95
gemppi@wanadoo.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.