Métastases des vertèbres lombaires : deux interventions en une

Mercredi 10 octobre 2012, les équipes de neurochirurgie et de radiothérapie du CHRU de Brest ont réalisé une intervention couplant l’injection de ciment dans la vertèbre (kyphoplastie) à une radiothérapie peropératoire INTRABEAM chez une patiente ayant une atteinte métastatique d’une vertèbre lombaire. Cette 1ère en France marque un progrès considérable en termes de réduction de la douleur et de gain de temps et de qualité de vie pour les patients. Elle remplace les séances de radiothérapie externe post opératoire qu'imposait jusqu'alors le traitement classique.

Mercredi 10 octobre 2012, les équipes de neurochirurgie et de radiothérapie du CHRU de Brest ont réalisé une intervention couplant l’injection de ciment dans la vertèbre (kyphoplastie) à une radiothérapie peropératoire INTRABEAM chez une patiente ayant une atteinte métastatique d’une vertèbre lombaire. Cette 1ère en France marque un progrès considérable en termes de réduction de la douleur et de gain de temps et de qualité de vie pour les patients. Elle remplace les séances de radiothérapie externe post opératoire qu’imposait jusqu’alors le traitement classique.
Avec Intrabeam, la radiothérapie est appliquée au moyen d’un accélérateur mobile à l’aspect d’une sphère fixée au bout d’un bras articulé. Posé dans la cavité dès l’opération d’ablation de la tumeur, il irradie à haute dose la zone concernée, limitant le plus tôt possible la propagation cancéreuse. L’irradiation se fait ainsi de l’intérieur, pour plus de précision. Le traitement s’effectue dans le bloc et dans le même temps opératoire, ce qui évite d’avoir à transporter le patient dans une unité de radiothérapie.
La kyphoplastie limite le risque de fuite de ciment et ses conséquences. Cette méthode permet de soulager la douleur et de ne pas bloquer les niveaux adjacents à la vertèbre lésée. Elle permet en outre un retour rapide aux activités de la vie quotidienne.
Cette intervention a été assurée par le Professeur Damhieu, le Professeur Pradier, le Dr Bouchekoua, référent Intrabeam et une partie de l’équipe de physique médicale du service de radiothérapie du CHRU.
En mai 2011, le CHRU de Brest était le 1er CHU de France à proposer le traitement du cancer du sein par radiothérapie peropératoire Intrabeam. Les équipes du service de radiothérapie ont depuis démontré leur maîtrise de cette technique

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.