Migraines et céphalées de l’adulte au programme de la journée du CLUD

Jeudi 1er mars 2007, la journée annuelle organisée par le comité de lutte contre la douleur (CLUD) du CHU de Nantes est consacrée aux migraines et céphalées chroniques de l'adulte et de l'enfant. Les personnes intéressées sont invitées à se présenter à 13 h 45 à l'Amphithéâtre Ricordeau, faculté d'odontologie, 1 rue Gaston Veil, à Nantes

Jeudi 1er mars 2007, la journée annuelle organisée par le comité de lutte contre la douleur (CLUD) du CHU de Nantes est consacrée aux migraines et céphalées chroniques de l’adulte et de l’enfant. Les personnes intéressées sont invitées à se présenter à 13 h 45 à l’Amphithéâtre Ricordeau, faculté d’odontologie, 1 rue Gaston Veil, à Nantes.

Les migraines et céphalées chroniques touchent environ 15 % de la population. Les symptômes peuvent être quotidiens, épisodiques ou paroxystiques et retentissent sur la qualité de vie avec un impact social et professionnel. L’objectif de la prise en charge est de diminuer la fréquence, l’intensité et la durée des céphalées.

Trois fois plus touchées que les hommes, les femmes paient le plus lourd tribut. Si aucun âge n’est épargné, c’est l’adulte jeune qui est le plus touché par cette pathologie qui débute, chez 90 % des sujets, avant l’âge de 40 ans. D’une manière générale, la fréquence, comme la sévérité des crises, diminue progressivement dans la deuxième moitié de la vie.

La journée annuelle du comité de lutte contre la douleur du CHU de Nantes est consacrée cette année aux migraines et céphalées de l’adulte et de l’enfant. Elle sera centrée sur quatre types de céphalées qui nécessitent des consultations spécialisées et une prise en charge interdisciplinaire :

– les céphalées chroniques quotidiennes de l’adulte ;
– les névralgies faciales ;
– les migraines et les céphalées de l’enfant ;
– les algies maxillo-faciales.

Renseignement : href= »mailto:myriam.malinge@chu-nantes.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.