Mise en place du Conseil de Surveillance

Le Conseil de Surveillance du CHU-Hôpitaux de Rouen, instance qui succède au Conseil d'Administration, et dont les attributions sont notamment de se prononcer sur la stratégie et d'exercer le contrôle permanent de l'établissement, a tenu sa première séance lundi 14 juin 2010 en présence de M. Gilles Lagarde, Directeur général de l'ARS de Haute-Normandie et de Mme Danièle Dehesdin, Vice-présidente du Directoire.

Le Conseil de Surveillance du CHU-Hôpitaux de Rouen, instance qui succède au Conseil d’Administration, et dont les attributions sont notamment de se prononcer sur la stratégie et d’exercer le contrôle permanent de l’établissement, a tenu sa première séance lundi 14 juin 2010 en présence de M. Gilles Lagarde, Directeur général de l’ARS de Haute-Normandie et de Mme Danièle Dehesdin, Vice-présidente du Directoire.

L’ordre du jour de ce premier Conseil de Surveillance de la région appelait l’élection du Président et la désignation de son Vice-Président.

Madame Valérie FOURNEYRON, Députée – Maire de Rouen a été élue Présidente à l’unanimité. Elle a ensuite désigné comme Vice-président Monsieur Nicolas PLANTROU, représentant les usagers désigné par le Préfet de Région.

Lors de cette première séance les membres du Conseil de Surveillance ont notamment été informés sur les orientations budgétaires nationales.

Le Conseil de Surveillance a souligné que l’amorce de rééquilibrage interrégional qui a été engagé reste insuffisant compte tenu du retard a rattraper pour la région et de l’importance de ses besoins sanitaires. Il a indiqué qu’il resterait très vigilant sur l’intensification des efforts en faveur de la Haute-Normandie et du CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.