Développement durable : une initiative écoresponsable en maternité

Principe directeur du manuel de certification, le développement durable se vit aussi comme un questionnement permanent sur la contribution de chacun à la protection de l'environnement. Telle est la conception du CHU de Grenoble. Aussi, lorsque la déléguée hospitalière Gallia/Blédina a proposé d'intégrer un programme de recyclage des mini biberons, le personnel de la maternité de l'Hôpital Couple Enfant du CHU a immédiatement adhéré.

Principe directeur du manuel de certification, le développement durable se vit aussi comme un questionnement permanent sur la contribution de chacun à la protection de l’environnement. Telle est la conception du CHU de Grenoble. Aussi, lorsque la déléguée hospitalière Gallia/Blédina a proposé d’intégrer un programme de recyclage des mini biberons, le personnel de la maternité de l’Hôpital Couple Enfant du CHU a immédiatement adhéré.
Avec le concours des équipes et bien sûr des mamans et de leur famille qui fréquentent l’établissement, le service a donc rejoint "la Brigade des mini biberons" en juin 2014. Les nourettes Gallia usagées sont collectées afin qu’elles soient recyclées par Terracycle. En échange de chaque carton de nourettes vides, Blédina/Gallia offre des points Terracycle, selon les volumes collectés qui sont convertis en dons pour une association de lutte contre le cancer de la femme.
Un élan pionnier
Convaincues de l’utilité écologique du recyclage, les équipes ont rejoint la collecte. Elles démontrent par l’exemple qu’il est possible et aisé d’adopter des gestes écoresponsables sur le lieu de travail. Cette démarche pourrait être étendue à l’Hôpital Couple Enfant. Dans ce site pilote, le personnel collecterait les stylos de tous types : stylos à bille, feutres, porte-mines, effaceurs, marqueurs, surligneurs, correcteurs en tube ou en souris -peu importe leur marque ou leur matière- utilisés par les secrétariats et rejoindrait alors "la Brigade des instruments d’écriture".

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.