Moins polluer : le défi rouennais !

Eco-responsable, le CHU-Hôpitaux de Rouen organise le 24 septembre une journée de sensibilisation aux transports écologiques à l’attention de ses personnels et fait sien le slogan « Bougez autrement » promu dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité. Employant plus de 9 600 agents, l’établissement met l’accent sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les pollutions et les nuisances liées à l’usage de la voiture au profit de transports doux et collectifs. Une campagne qui mobilise les collectivités et agences.

Eco-responsable, le CHU-Hôpitaux de Rouen organise le 24 septembre une journée de sensibilisation aux transports écologiques à l’attention de ses personnels et fait sien le slogan « Bougez autrement » promu dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité. Employant plus de 9 600 agents, l’établissement met l’accent sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les pollutions et les nuisances liées à l’usage de la voiture au profit de transports doux et collectifs. Une campagne qui mobilise les collectivités et agences.
La Communauté de l’Agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe (Créa) offrira des «cartes Découvertes 24 h» et l’ Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) prêtera son exposition « Bougeons autrement, c’est vital », ainsi qu’une écocalculette, disponible d’une borne informatique. Les agents pourront ainsi comparer les gains financiers et environnementaux généré par un  leur choix modal de transport urbain (voiture individuelle / covoiturage / transport collectif / vélo . Ils pourront également se tester sur un simulateur afin de mesurer l’impact de leur conduite sur leur consommation énergétique. Edifiant.

La SNCF Haute-Normandie tiendra un stand pour informer les visiteurs de l’offre de transports ferroviaires. En partenariat avec la Région Haute-Normandie, la SNCF Haute-Normandie distri¬buera, à cette occasion, 200 semaines d’abonnement gratuite pour que les agents du CHU (re)découvrent le train.

Un atelier «alcool» sera également proposé pour mieux intégrer les risques d’une conduite en état d’ébriété.

L’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie
(Arehn) sera présente à cette journée et proposera de faire découvrir son fond documen¬taire de plus de 10 000 titres, auquel le CHU est abonné.
Le CHU-Hôpitaux de Rouen s’est engagé depuis 2008 dans une politique de développement durable. Cette journée s’inscrit dans cette démarche responsable. L’établissement réalise actuellement son Bilan carbone®, dont la restitution aura lieu en toute fin d’année.
L’établissement a aussi élaboré un Guide de l’écomobilité.
La semaine de la mobilité
Créée en 2002, à l’initiative de la Commission européenne, la Semaine européenne de la mobilité, du 16 au 22 septembre, veut influencer de manière durable la mobilité et les trans-ports urbains afin d’améliorer la santé et la qualité de vie des Européens.
Les objectifs affichés de cette semaine sont la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des pollutions et des nuisances et le changement de comportement en matière de déplacement.
Cette opération s’adresse initialement aux villes et autres collectivités (agglomérations, syndicats mixtes, départements, régions, autorités organisatrices de transports). Elle se décline en France sous l’intitulé « Bougez autrement ! » et s’adresse également aux entreprises exploitant un réseau de transport, associations, entreprises et services publics (établissements scolaires, établissements publics, administrations…). Elle est organisée par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, en partenariat avec l’Ademe, le GIE Objectif transport public, le Club des villes et territoires cyclables et la Fub.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.