Naissance du 1er DU français conçu par une école de sages-femmes

La loi Hôpital Patients, Santé, Territoire du 21 juillet 2009, élargit les compétences des sages-femmes au suivi gynécologique de prévention et aux consultations de contraception. Forte de cette reconnaissance, l'école de sages-femmes de Brest vient de créer le Diplôme Universitaire « Suivi gynécologique de prévention, sexualité et régulation des naissances » ; le 1er DU conçu par une école de sages-femmes. Une initiative qui a déjà séduit 26 étudiants. Soutenu par le Conseil National de l'Ordre des sages-femmes, le diplôme est placé sous la responsabilité du professeur Collet, du docteur Linet, d'Isabelle Paulard, sage-femme cadre enseignante et d'Elisabeth Simon, directrice de l'école de sages-femmes de Brest.

La loi Hôpital Patients, Santé, Territoire du 21 juillet 2009, élargit les compétences des sages-femmes au suivi gynécologique de prévention et aux consultations de contraception. Forte de cette reconnaissance, l’école de sages-femmes de Brest vient de créer le Diplôme Universitaire « Suivi gynécologique de prévention, sexualité et régulation des naissances » ; le 1er DU conçu par une école de sages-femmes. Une initiative qui a déjà séduit 26 étudiants. Soutenu par le Conseil National de l’Ordre des sages-femmes, le diplôme est placé sous la responsabilité du professeur Collet, du docteur Linet, d’Isabelle Paulard, sage-femme cadre enseignante et d’Elisabeth Simon, directrice de l’école de sages-femmes de Brest.

Objectifs : enseigner aux participants le suivi gynécologique de prévention des patientes et de pratiquer les consultations de contraception (éducation, prescription, pose et évaluation). Il couple formation théorique et stage clinique et se déroule sur une année universitaire. La session 2011-2012 est ouverte aux inscriptions.

Des formations courtes sont proposées tout au long de cette année.
Après une journée d’actualisation des connaissances le 1er février dernier (pour optimiser les pratiques dans les situations d’urgence), une journée en mars, réservée aux professionnels et tuteurs de stage, les initiera à la collaboration entre les sages-femmes encadrant les étudiants et l’équipe pédagogique. En juin, une journée sera axée sur les compétences « plus récentes » des sages-femmes et la législation. Enfin deux formations en avril et novembre porteront sur les compétences de la sage-femme dans le suivi prénatal de la grossesse et sur le suivi post natal et la contraception.

Pour tout renseignement contacter le secrétariat de l’ESF au 02.98.01.71.65.

Les écoles de sages-femmes ont pour mission, outre la formation initiale des futures sages-femmes la formation continue des professionnels en activité (décret du 26 octobre 1990). Lieux de référence, elles doivent aujourd’hui s’organiser pour répondre à l’obligation faite à tout professionnel en activité d’actualiser ses connaissances dans le cadre du Développement Professionnel Continu (loi du 9/08/2004, rappelée dans la loi HPST du 21 juillet 2009)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.