Le « Circuit du Cœur au Rein » c’est 130 kilomètres de balade à bord de belles voitures vintage, de collection ou militaires entre quatre villes étapes de Meurthe-et-Moselle, Toul, Pont à Mousson, Nancy et Lunéville, le 3 septembre 2017 pour soutenir la recherche menée sur les pathologies cardio rénales. Une balade solidaire initié par le Pr Patrick Rossignol, néphrologue au CHRU de Nancy, spécialiste en hypertension artérielle et coordonnateur du réseau national de recherche INI CRCT (Investigation Network Initiative Cardiovascular and Renal Clinical Trialist) qui fédère, mais pas que, une quinzaine de CHU.

Le « Circuit du Cœur au Rein » c’est 130 kilomètres de balade à bord de belles voitures vintage, de collection ou militaires entre quatre villes étapes de Meurthe-et-Moselle, Toul, Pont à Mousson, Nancy et Lunéville, le 3 septembre 2017 pour soutenir la recherche menée sur les pathologies cardio rénales.  Une balade solidaire initié par le Pr Patrick Rossignol, néphrologue au CHRU de Nancy, spécialiste en hypertension artérielle et coordonnateur du réseau national de recherche INI CRCT (Investigation Network Initiative Cardiovascular and Renal Clinical Trialist) qui fédère, mais pas que, une quinzaine de CHU. 
C’est un réseau de recherche d’excellence qui travaille à l’amélioration du pronostic cardiovasculaire des patients insuffisants rénaux. ​Il associe, pour la première fois, des leaders français ayant une expertise dans le domaine cardio rénal (cardiologues, néphrologues, anesthésistes réanimateurs,  médecins internistes, épidémiologistes, méthodologistes), des chercheurs fondamentaux, une ARO (Academic Research Organisation), des centres d’hémodialyse, des réseaux d’insuffisance cardiaque, l’Agence de Biomédecine, l’Université de Lorraine et sa Fondation NIT. Labellisé et financé pour 5 ans par “F-CRIN” (French Clinical Research Infrastructure Network), il a pour objectifs d’étudier les interactions entre la maladie rénale chronique et les maladies cardiovasculaires, d’identifier et de valider des biomarqueurs comme nouveaux outils diagnostiques et de médecine personnalisée et de faire émerger de nouveaux traitements. Aujourd’hui, le réseau INI CRCT est impliqué dans plusieurs études cliniques : ALCHEMIST, BOKID, COVERT MI, EPURE TRANSPLANT, ESTIM HTN, HYPO ECMO, LIPS, STOP OR NOT et il est à l’origine de 27 publications scientifiques depuis le début de l’année.   
Le Circuit du Cœur au Rein est un événement inédit, une première en Lorraine organisé pour lancer officiellement un fonds de soutien au réseau et à ses travaux qui concernent en France plus de 5 millions de personnes atteintes d’une maladie rénale et en Europe 12 millions suivies pour insuffisance cardiaque.
Une balade placée sous le signe de la solidarité portée à bout de bras par des organisateurs qui mettent en commun leurs réseaux (CHRU de Nancy, L’Université de Lorraine à travers sa Fondation NIT, Le Club Affaires Stanislas  qui rassemble des chefs d’entreprises supporters du SLUC Nancy, Le Musée de l’histoire de l’automobile de Lorraine) ainsi qu’un parrain bienveillant : Cyril Julian ex basketteur médaillé olympique en 2007 et aujourd’hui à la tête d’un centre de réadaptation par le sport pour personnes obèses.   
Tout au long du Circuit du Cœur au Rein, la caravane des véhicules fera étape dans les 4 villes partenaires pour proposer au grand public des animations variées ainsi que des informations sur les enjeux de la recherche clinique sur ces pathologies en présence des chercheurs eux-mêmes. L’ensemble des sommes récoltées par la Fondation de l’Université de Lorraine fera l’objet d’une remise officielle au Pr patrick Rossignol d’ici la fin de l’année 2017.
En savoir + : https://www.facebook.com/Circuit.du.Coeur.au.Rein/
Contact presse Laurence Verger – communication recherche & culture
06 89 75 77 69 – l.verger@chru-nancy.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.