CHU de DEMAIN – Les défis du CHU de Nîmes par Nicolas Best

Interviewé à l'occasion des Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues à Poitiers, les 13 et 14 décembre 2018, Nicolas Best, Directeur général du CHU de Nîmes précise les défis que doit relever son établissement :"Remettre la démarche projet de développement des activités innovantes au cœur de la mobilisation des équipes, poursuivre l'ancrage du CHU sur son territoire, le département du Gard et les confins des Bouches-du-Rhône et de l'Hérault, continuer à développer la recherche clinique, les recours et l'innovation enfin conforter la stratégie de groupe avec le CHU de Montpellier, les deux établissements relevant de la même université."

Interviewé à l’occasion des Assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues à Poitiers, les 13 et 14 décembre 2018, Nicolas Best, Directeur général du CHU de Nîmes précise les défis que doit relever son établissement :"Remettre la démarche projet de développement des activités innovantes au cœur de la mobilisation des équipes, poursuivre l’ancrage du CHU sur son territoire, le département du Gard et les confins des Bouches-du-Rhône et de l’Hérault, continuer à développer la recherche clinique, les recours et l’innovation enfin conforter la stratégie de groupe avec le CHU de Montpellier, les deux établissements relevant de la même université."

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.