Nicolas Sarkozy en visite au CHU de Fort-de-France

Après sa visite en Haïti, Nicolas Sarkozy s'est rendu en Martinique le 17 février. Au cours des 24h passées sur l'île, le Président de la République a rencontré de jeunes victimes du séisme hospitalisées à la Maison de la Femme de la Mère et de l'Enfant du CHU de Fort-de-France. Le CHU de Fort-de-France a reçu au total 118 patients en provenance d'Haïti dont 53 enfants. Au jour de la visite du Président, 29 enfants et 11 adultes étaient encore hospitalisés.

Après sa visite en Haïti, Nicolas Sarkozy s’est rendu en Martinique le 17 février. Au cours des 24h passées sur l’île, le Président de la République a rencontré de jeunes victimes du séisme hospitalisées à la Maison de la Femme de la Mère et de l’Enfant (MFME) du CHU de Fort-de-France. Le CHU de Fort-de-France a reçu au total 118 patients en provenance d’Haïti dont 53 enfants. Au jour de la visite du Président, 29 enfants et 11 adultes étaient encore hospitalisés..

Monsieur Nicolas Sarkozy a été accueilli à la MFME vers 15h par une délégation composée de M. Yvon Pacquit, vice-président du Conseil d’Administration, M. Daniel Riam, Directeur Général du CHU, le Docteur Patrick René-Corail, Président de la Commission Médicale d’Etablissement, M. Christian Ursulet, préfigurateur de l’ARS de Martinique.

Le cortège s’est rendu dans le service de Chirurgie infantile puis a été pris en charge par le chef de service, responsable du pôle femme, mère, enfant, le Docteur Jean-françois Colombani et son équipe. Les pathologies soignées et les enfants présents ont été présentés au Chef de l’Etat. Ce dernier a pris un long temps d’échanges avec les jeunes patients.

A l’issue de cette visite le cortège présidentiel a été conduit vers une salle de réunion. Le Président a pu y échanger avec des médecins et des soignants autour d’un rafraîchissement. Il n’a pas manqué de les féliciter pour le travail accompli.

M. Daniel Riam, Directeur Général du CHU et son équipe ont été reçus durant trois heures par le conseiller santé du Président. Les entretiens ont porté sur les enjeux actuels du CHU de Fort-de-France, notamment la reconstruction du plateau technique, la mise aux normes parasismiques des bâtiments d’hospitalisation et la situation financière dégradée de l’établissement.

La visite présidentielle au CHU s’est terminée autour de 16h, Monsieur Nicolas Sarkozy dirigé vers l’hélistation du CHU s’est envolé vers son hôtel.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.