No #Pokemongo au CHRU de Lille, Merci !

"L'hôpital est un lieu de soin, pas un terrain de jeu" prévient le CHRU de Lille à l'attention des fans de "Pokémon GO". Officiellement téléchargeable sur smartphone en France à partir du dimanche 24 juillet 2016 le jeu était déjà largement adopté par tous les traqueurs de créatures virtuelles disséminées sur les sites bien réels dès la fin de la semaine dernière. La Pokémania a transformé les villes en immenses territoires de chasse aux Polémon. Face à cet engouement, le CHRU de Lille a pris les devants et communiqué sur les réseaux sociaux pour demander aux joueurs de ne pas venir chasser les Pokemon dans les bâtiments hospitaliers. Aux abords des sites, les joueurs devront respecter toutes les règles de sécurité.
"L’hôpital est un lieu de soin, pas un terrain de jeu" prévient le CHRU de Lille à l’attention des fans de "Pokémon GO". Officiellement  téléchargeable sur smartphone en France à partir du dimanche 24 juillet 2016, le jeu était déjà largement adopté par tous les traqueurs de créatures virtuelles disséminées sur les sites bien réels dès la fin de la semaine dernière. La Pokémania  a transformé les villes en immenses territoires de chasse aux Polémon.  Face à cet engouement, le CHRU de Lille a pris les devants et communiqué sur les réseaux sociaux pour demander aux joueurs de "ne pas venir chasser les Pokemon dans les bâtiments hospitaliers. Aux abords des sites, les joueurs devront respecter toutes les règles de sécurité"
Aux dresseurs-amateurs passionnés, le CHRU de Lille rappelle les consignes de bon sens "le jeu doit s’effectuer dans le respect des patients, des soignants et des visiteurs. La caméra du smartphone doit toujours être dirigée vers le sol, même en extérieur". Et à l’instar de la gendarmerie et des pompiers, il recommande la prudence  pour éviter les accidents.
Pokémon Go est la dernière application de la société Nantic et la Pokemon Company qui gère les droits des Pokemon. Le jeu consiste a attrapé des Pokémon en se déplaçant dans les rues. L’application en réalité augmentée utilise le GPS du téléphone pour récupérer des objets utiles à la progression, capturer des Pokémon, organiser des combats entre Pokémeon et gagner des points.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.