Noël dans la ville et à l’hôpital

A Strasbourg, le fabuleux marché de Noël mobilise toute la ville et... enchante les malades car depuis 1999, le CHU célèbre aussi cette tradition ! Du 13 au 15 décembre 2005, il accueillera un Marché de Noël dans le hall principal de l'Hôpital de Hautepierre, de 8 h à 18 h. Un cadeau offert aux patients et à leur famille par le personnel de l'établissement pour partager la magie de cette fête.

A Strasbourg, le fabuleux marché de Noël mobilise toute la ville et… enchante les malades car depuis 1999, le CHU célèbre aussi cette tradition ! Du 13 au 15 décembre 2005, il accueillera un Marché de Noël dans le hall principal de l’Hôpital de Hautepierre, de 8 h à 18 h. Un cadeau offert aux patients et à leur famille par le personnel de l’établissement pour partager la magie de cette fête.

Une dizaine d’exposants proposeront du miel, des chocolats, des Bredele* de Noël, ainsi que des articles artisanaux (jouets en bois, céramique, bijoux de Murano, tableaux…). Pour la première fois, la Cave Historique des Hospices Civils de Strasbourg participera à l’événement.

Au programme

Mardi 13 décembre 2005 vente de sapins de Noël.
Mercredi 14 décembre 2005 à partir de 11 h, vente de marrons chauds, par l’association des « grilleurs de marrons » de Strasbourg. L’ensemble des bénéfices seront reversés aux associations des enfants hospitalisés.
A partir de 14 h, le Père Noël apportera des friandises pour le bonheur des petits et des grands.
Jeudi 15 décembre 2005 à 14 h30 : Concert de clôture par la chorale « Horizon ».

* terme Alsacien désignant les petits gâteaux réalisés traditionnellement pour Noël

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.