Nouveau mastère en ingénierie immobilière des établissements de santé

La Conférence des directeurs généraux des CHU, l'AP-HP en partenariat avec l' Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie viennent de créer un nouveau mastère spécialisé en Ingénierie immobilière des établissements de santé (MS IIES). Un cursus pionnier de haut niveau pour répondre à la forte demande des établissements de santé du secteur public et privé. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juin.

La Conférence des directeurs généraux des CHU, l’AP-HP en partenariat avec l’ Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie viennent de créer un nouveau mastère spécialisé en Ingénierie immobilière des établissements de santé (MS IIES). Un cursus pionnier de haut niveau pour répondre à la forte demande des établissements de santé du secteur public et privé. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er juin.

Répondre à une forte demande
La complexité des bâtiments de santé et de leur maintenance s’accentue, au gré du développement scientifique comme de l’inflation des réglementations sanitaires et techniques. A l’aune de l’évolution médicale et du vieillissement démographique, le ministère de la Santé a programmé, à travers le plan Hôpital 2007 puis 2012, des investissements en immobilier, équipements lourds et systèmes d’information, pour moderniser et étendre sa capacité d’accueil. Des projets auxquels les Partenariats Publics Privés apportent de nouvelles perspectives, intégrant conception-construction-maintenance. Cependant, le temps et les formateurs manquent dans le secteur sanitaire pour permettre aux ingénieurs d’assumer pleinement leur mission d’accompagnement de ces redéploiements. Le mastère spécialisé en ingénierie immobilière des établissements de santé répond aux besoins spécifiques du secteur en matière d’ingénierie.

Acquérir les compétences croisées
Le programme du MS IIES aborde l’ensemble des compétences opérationnelles, transversales et spécialisées, de l’ingénierie des établissements de santé publics et privés :
– connaissance des activités médicales, problématiques du système de santé public et privé
– maîtrise d’ouvrage hospitalière (montage d’opération)
– compétences en conception – construction dans le respect réglementaire,
– maintenance, sûreté de fonctionnement et facility management
– comptabilité, finance, management.

Pour les métiers d’ingénierie du secteur de la Santé
Le MS IIES prépare à différentes fonctions dans le secteur de santé public et privé, en hôpital, CHU, clinique et maison médicalisée ou en entreprise, chez les maîtres d’ouvrage et maîtres d’oeuvre privés qui construisent ou gèrent ces établissements : ingénieur hospitalier, directeur de travaux, directeur investissement, maître d’oeuvre spécialiste des établissements de soins, cadre d’entreprises de construction, de contrôle technique, d’équipements médicaux, assistant à maîtrise d’ouvrage ou responsable facility management.

En partenariat avec les professionnels
Le Ms IIES bénéficie du soutien de la Conférence des directeurs généraux de CHU, de l’AP-HP et du Club des mastères de l’Immobilier et des Services. L’enseignement est assuré par des professionnels en exercice du secteur de la santé, du conseil, de la construction, de la maîtrise d’ouvrage publique et privée ou de la gestion immobilière spécialisée dans les établissements de santé. Le conseil pédagogique est présidé par Olivier Vilain, ingénieur en chef de l’AP-HP, il regroupe la direction de l’Ecole spéciale des Travaux publics, du Bâtiment et de l’Industrie, le directeur pédagogique du Mastère, des professeurs et des personnalités qualifiées.

S’inscrire en formation initiale ou continue
La formation est destinée à accueillir un public mixte, avec ou sans expérience professionnelle :
– Bac + 5, grandes écoles et universités (ingénieurs, architectes, médecins, écoles de commerce)
– Bac + 4 et 3 ans d’expérience
– Diplômes étrangers équivalents
– 30 % de professionnels dans le cadre des dossiers dérogatoires
Sélection :(25 places maximum par promotion) par un jury sur dossier et entretien
Dépôt de dossier de candidature : jusqu’au 1er juin – début des cours novembre 2007

Information des candidats : MS ESTP – Patricia Luong – href= »mailto:pluong@adm.estp.fr » – 01 44 41 46 29
Ecole spéciale des Travaux publics, du Bâtiment et de l’Industrie
57, bd Saint-germain – 75005 Paris – www.estp.fr

* 3e cycle accrédité par la Conférence des grandes écoles

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.