Personnes sourdes ou malentendantes : Limoges adopte les tablettes traductrices

Pour que l'hôpital soit effectivement accessible à tous et adapté aux personnes déficientes auditives, le CHU de Limoges vient de s’équiper du dispositif Accéo. Ce nouvel outil rend possible l'échange direct avec les professionnels de santé via un traducteur en ligne. Cette application a été installée sur des tablettes tactiles mises à disposition des personnes malentendantes ou sourdes qui se rendent à l’hôpital Dupuytren, à l’hôpital de la mère et de l’enfant et à l’EHAPD Dr Chastaingt.
Pour que l’hôpital soit effectivement accessible à tous et adapté aux personnes déficientes auditives, le CHU de Limoges vient de s’équiper du dispositif Accéo. Ce nouvel outil rend possible l’échange direct avec les professionnels de santé via un traducteur en ligne. Cette application a été installée sur des tablettes tactiles mises à disposition des personnes malentendantes ou sourdes qui se rendent à l’hôpital Dupuytren, à l’hôpital de la mère et de l’enfant et à l’EHAPD Dr Chastaingt. 

La tablette accompagne le patient durant son parcours au CHU de Limoges. Concrètement, les usagers pourront retirer gratuitement une tablette auprès des agents d’accueil, et accéder, soit à la Transcription Instantanée de la Parole en texte, soit à la visio-interprétation en Langue des Signes Française.
Pour mémoire, en 2015, le CHU était le premier hôpital français à apposer la charte Romain Jacob sur l’amélioration de l’accessibilité aux soins et à la santé des personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, avec les nouvelles tablettes, le CHU de Limoges vient de franchir une nouvelle étape dans la concrétisation des principes d’accessibilité du service public.
Accéo a été déployé avec le soutien de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.