Nouvel hôpital d’Orléans : excellence et proximité

Le 9 février 2012, Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé est venu constater le bon état d’avancement du chantier du nouvel hôpital orléanais aux côtés de Serge Grouard, Député Maire d’Orléans, Président du Conseil de surveillance du CHRO, et d’Olivier Boyer, Directeur général. Cette visite d’étape a permis au Ministre de confirmer le financement qu’il avait lui-même accordé en 2005 : « ici on voit clairement l’hôpital du XXIe siècle, à la fois proximité et excellence » a déclaré le ministre.

Le 9 février 2012, Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé est venu constater le bon état d’avancement du chantier du nouvel hôpital orléanais aux côtés de Serge Grouard, Député Maire d’Orléans, Président du Conseil de surveillance du CHRO, et d’Olivier Boyer, Directeur général. Cette visite d’étape a permis au Ministre de confirmer le financement qu’il avait lui-même accordé en 2005 : « ici on voit clairement l’hôpital du XXIe siècle, à la fois proximité et excellence » a déclaré le ministre.

Depuis l’automne 2009, près de 1 000 salariés du bâtiment travaillent sur l’un des plus grands chantiers hospitaliers de France : 200 000m² sortiront de terre à l’horizon 2015 pour un investissement de 600 millions d’euros. «Ce projet ira jusqu’au bout, tel qu’il est prévu aujourd’hui» a insisté Xavier Bertrand lors de sa visite sur le chantier.

Après 28 mois de travaux, le chantier a atteint 40% de l’exécution du gros œuvre. La construction de chacun des 6 blocs de bâtiments est entamée. Le gros œuvre du bloc A dédié aux soins de suite et de réadaptation est achevé et sa livraison est prévue pour février 2013.
Ce nouveau Centre Hospitalier Régional devrait être entièrement opérationnel à l’horizon 2015. Il réunira sur un site unique l’ensemble des activités de court et de moyen séjour, activités actuellement éclatées entre l’hôpital Porte Madeleine en centre ville, l’hôpital de La Source au sud de la ville et le secteur soins de suite et de réadaptation gériatrique du centre de cure médicale de Saran.
Aujourd’hui l’enjeu majeur du CHRO est de préparer et de réussir les conditions d’accueil et d’installation de ce nouvel établissement.
Un nouvel hôpital pleinement inscrit dans le développement durable
L’intégration des principes du développement durable à la construction du nouvel hôpital d’Orléans offrira la première certification HQE (Haute qualité environnementale) à un hôpital français. En effet, le nouvel hôpital d’Orléans minimisera son impact sur l’environnement. Quatorze cibles sont imposées par la certification HQE parmi lesquelles la conduite d’un chantier à faible impact environnemental, la gestion de l’eau, la gestion de l’énergie. L’hôpital bénéficiera, à l’image des logements et des principaux bâtiments du quartier de La Source, du chauffage urbain alimenté à la biomasse (résidus de forêt, recyclage d’écorces, de broyas…) garantissant ainsi une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 70%.
Le chantier à faible impact environnemental intègre également une dimension sociale. DV Constructions, principale entreprise retenue dans le cadre du marché du nouveau centre hospitalier, s’est engagée auprès des partenaires publics à faciliter le recrutement et à favoriser l’insertion des personnes éloignées de l’emploi.
Chiffres clés du nouveau centre hospitalier d’Orléans
– 205 000 m² d’infrastructure
– 1200 lits, dont 80% de chambres individuelles
– une capacité d’accueil en augmentation pour accompagner la croissance démographique du Loiret et le vieillissement de la population
– 19 salles de bloc opératoire
– 8 salles de naissances
– 3 accélérateurs de particules garantissant à l’hôpital une position de pointe en matière de traitement de cancer du sein
– 4 scanners

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.