Nouvel hôpital Lariboisière et transformation du site de Fernand Widal

Pour répondre aux besoins de modernisation de l’hôpital Lariboisière, l’AP-HP s’engage dans une réorganisation importante du site qui n’est aujourd’hui plus adapté. La Ville de Paris soutient ce projet d’amélioration de l’offre et de la qualité des soins dans ce secteur. Le nouvel hôpital Lariboisière sera renforcé dans ses missions de proximité et d’excellence hospitalo-universitaire. Le projet permettra également de rapprocher sur un même site la filière gériatrique, de soins de suite et de psychiatrie, des activités de soins « aiguës ».

Pour répondre aux besoins de modernisation de l’hôpital Lariboisière, l’AP-HP s’engage dans une réorganisation importante du site qui n’est aujourd’hui plus adapté. La Ville de Paris soutient ce projet d’amélioration de l’offre et de la qualité des soins dans ce secteur. Le nouvel hôpital Lariboisière sera renforcé dans ses missions de proximité et d’excellence hospitalo-universitaire. Le projet permettra également de rapprocher sur un même site la filière gériatrique, de soins de suite et de psychiatrie, des activités de soins « aiguës ».
L’opération projette, à l’est du site de Lariboisière, la reconstruction de l’ensemble du plateau médico-technique, de l’accueil des urgences, des réanimations et surveillances continues, des hébergements médicaux et chirurgicaux. Les espaces libérés permettront l’accueil de la totalité des activités de Fernand Widal, notamment gériatriques de long séjour.
Le nouveau Lariboisière sera davantage ouvert sur la ville, et les bâtiments historiques seront mis en valeur, au centre de la composition originelle. Il contribuera à dynamiser ce secteur de gares dont le potentiel est aujourd’hui sous-évalué.
La reconversion du site de Fernand Widal, dont les études sont lancées pour définir les principes d’aménagement avec la Mairie de Paris, permettra de financer l’opération du nouvel hôpital Lariboisière. Ce projet pourra être pris en compte dans le Plan Local d’Urbanisme de la Ville de Paris, à l’occasion de la modification générale en cours. La Ville de Paris propose ainsi que la parcelle classée en zone UGSU (grands services urbains) soit classé en zone UG (urbaine générale) ce qui rend possible une affectation du site à des programmes variés entre habitat et emploi.
Le projet urbain mettra l’accent sur la préservation du patrimoine. Il sera exemplaire sur le plan environnemental, répondant aux exigences du Plan Climat. Le programme sera mixte, et offrira de nouveaux logements, dont 50% de logements sociaux.
Les études sur ces deux projets vont se poursuivre et seront présentées lors de réunions d’information et de concertation.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.