L'équipe de direction resserrée de Rose-Marie Van Lerberghe, qui compte 12 personnes, est désormais constituée. Cinq nouveaux directeurs* viennent d'être nommés aux fonctions de Directeur de la Politique Médicale (le Professeur Didier Houssin), de l'Economie et des Finances (Bruno Garnier), du Patrimoine et de la Logistique (Gérard Lemonnier), du Développement des Ressources Humaines (Ghislaine Jacquard), des Affaires Juridiques (Jean-Marc Morin).

L’équipe de direction resserrée de Rose-Marie Van Lerberghe, qui compte 12 personnes, est désormais constituée. Cinq nouveaux directeurs* viennent d’être nommés aux fonctions de Directeur de la Politique Médicale (le Professeur Didier Houssin), de l’Economie et des Finances (Bruno Garnier), du Patrimoine et de la Logistique (Gérard Lemonnier), du Développement des Ressources Humaines (Ghislaine Jacquard), des Affaires Juridiques (Jean-Marc Morin).

Pour renforcer l’intégration des hôpitaux dans la gestion de l’AP-HP, entrent dans cette équipe de direction les directeurs exécutifs (Françoise Quesada, Jean-Michel Diébolt, Alain Lepère et Louis Omnès) des quatre grands ensembles géographiques qui viennent d’être constitués.

Ce choix d’organisation traduit la volonté de trouver une nouvelle dynamique de management de l’AP-HP en conjuguant :
– la solidarité et la transversalité des compétences fonctionnelles et de terrain dans une démarche de pilotage, dans le cadre du plan stratégique arrêté par le Conseil d’Administration,
– des compétences fondées sur une parfaite maîtrise des métiers de l’hôpital à des compétences extérieures, acquises grâce à des parcours publics, privés ou mixtes.

Par ailleurs, un mouvement de directeurs d’hôpitaux est en cours.

LA DIRECTION GENERALE DE L’AP-HP

Rose-Marie VAN LERBERGHE
Directrice générale

Dominique DEROUBAIX
Secrétaire Général

Jean-Jacques TREGOAT
Directeur de Cabinet

LES DIRECTIONS FONCTIONNELLES

Professeur Didier HOUSSIN
Directeur de la Politique Médicale

Gérard LEMONNIER
Directeur du Patrimoine et de la Logistique

Bruno GARNIER
Directeur Economique et Financier

Dominique NOIRE
Directeur du Personnel et des Relations Sociales

Ghislaine JACQUARD
Directrice du Développement des Ressources Humaines

Jean-Marc MORIN
Directeur des Affaires Juridiques

LES DIRECTIONS EXECUTIVES

Jean-Michel DIEBOLT
Groupement Hospitalier Universitaire Nord

Alain LEPERE
Groupement Hospitalier Universitaire Ouest

Louis OMNES
Groupement Hospitalier Universitaire Est

Françoise QUESADA
Groupement Hospitalier Universitaire Sud

DIRECTIONS FONCTIONNELLES

Didier HOUSSIN
Directeur de la Politique médicale

Agé de 54 ans, Le Professeur Didier Houssin était jusqu’ici Directeur Général de l’Etablissement français des Greffes depuis 1993 et chef du service de chirurgie de l’hôpital Cochin depuis 1998.
Il a exercé une longue carrière hospitalière : interne des hôpitaux de Paris (1973 à 1980), chef de clinique assistant des hôpitaux de Paris (1973 à 1988), praticien hospitalier dans le service de chirurgie de l’hôpital Cochin (depuis 1988). Il a été directeur de la formation doctorale en sciences chirurgicales (1991 à 1995) et Président de la société française de chirurgie digestive (1991 à 1994). Il était également depuis 1988 Professeur de Chirurgie Digestive à la faculté de Médecine Cochin – Port-Royal (Université René Descartes).
Parallèlement à sa carrière hospitalo-universitaire, le Pr Houssin a conduit de nombreux travaux de recherche comme chargé de recherche à l’institut national de la santé et de la recherche médicale (1982 à 1988), directeur scientifique du laboratoire de recherche chirurgical de la faculté de médecine de Cochin – Port-Royal (1985 à 1996) et de la formation de recherche associée Claude Bernard sur les transplantations d’organes (1988 à 1996).
Il a reçu plusieurs prix parmi lesquels le Prix Jean Hamburger de Recherche Clinique de la Ville de Paris (1993).
Il a été membre du conseil scientifique de l’AP-HP (1996 à 2002). Depuis 2001, Didier Houssin est vice-président d’une section du Conseil National des Universités et vice-président (conseil scientifique) de l’université Paris V-René Descartes.

Gérard LEMONNIER
Directeur du Patrimoine et de la Logistique

Gérard Lemonnier, 57 ans, Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, diplômé de l’Ecole Polytechnique, de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, a occupé des postes de responsabilités dans diverses administrations au sein des services de collectivités territoriales et dans plusieurs entreprises privées.
Il a dirigé, en tant que maître d’ouvrage, la réalisation de nombreux grands projets comme le Palais des Festivals de Cannes (1978 à 1983), l’Opéra de la Bastille (1983 à 1989), le parc Eurodisneyland (1989 à 1990), le siège de Canal+ (1990 à 1994) et la médiathèque de Nice (1999 à 2002).

Bruno GARNIER
Directeur Economique et Financier

Bruno Garnier, 50 ans, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, également Expert Comptable et Executive program de Colombia University (USA) a été jusqu’ici Senior Vice-Président pour les Autres Activités de santé, Directeur général des divisions médicaments grands publics, génériques et matériel médical.
Après un début de carrière au sein du cabinet d’audit Ernst & Young, il a entamé une longue carrière dans le Groupe pharmaceutique SANOFI. Rentré en 1979, il a occupé différentes fonctions de responsabilité : Secrétaire général d’Institut Pasteur Production, Directeur administratif et financier des branches chimie et recherche puis des activités Nord Américaines. De 1990 à 1998, il a été Vice-Président Finance de la Division Pharmaceutique de SANOFI. En 1998 et 1999, il a été Vice- Président en charge des filiales Nord Américaines.

Dominique NOIRÉ
Directeur du Personnel et des Relations Sociales

Dominique Noiré, 54 ans, Directeur de l’Administration Centrale, diplômé de l’Ecole Nationale de Santé Publique a effectué la plus grande partie de sa carrière à l’AP-HP. Il y est entré en 1969, comme agent hospitalier et a exercé la plupart des fonctions administratives, avant d’être intégré dans le corps des directeurs d’hôpital en 1976.
A sa sortie, il a exercé des responsabilités de Directeur-adjoint chargé du Personnel puis des Services économiques à l’hôpital Bichat (1979 à 1985). Après une mobilité au Centre Hospitalier Général de Mulhouse (1985 à 1987), il revient à l’AP-HP en tant que Chef de service du Budget (1992). Il est ensuite successivement Directeur de l’hôpital Paul Brousse (1992 à 1994) puis de l’hôpital Beaujon (1994 à 2002). Parallèlement de 2001 à 2002, il est Chef du projet RTT de l’AP-HP et membre de la Mission Nationale d’appui du Ministère de la Santé.
Depuis le 1er juin 2002, il est Directeur du Personnel et des Relations sociales de l’AP-HP.
Dominique Noiré est décoré de l’Ordre National du Mérite (1999).

Ghislaine JACQUARD
Directrice du Développement et des Ressources Humaines

Titulaire d’une Maîtrise de Philosophie, Ghislaine Jacquard, 54 ans a débuté sa carrière au CNRS (1970 à 1976) avant d’entrer à l’ANPE où elle a alternativement assuré de 1976 à 1996 des responsabilités de direction opérationnelle, fonctionnelle et de conduite de projets à tous les niveaux de la structure. Elle y a notamment assuré les fonctions de Directeur des agences locales en région parisienne (1981 à 1986), de Directeur départemental Isère (1987 à 1991) puis de Directeur régional Franche-Comté et Adjoint Rhône-Alpes (1991 à 1996).
Elle a intégré France-Télécom en 1996 comme Directeur Emploi et Compétences pour y conduire l’élaboration et la mise en oeuvre de la politique de fluidité de l’emploi et des compétences. En 2000, elle devient Directeur du secteur Education, Emploi, Formation et développe les services et usages des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication du secteur.
Ghislaine Jacquard est Chevalier de l’Ordre National du Mérite (1990) et décorée des Palmes Académiques (1991).

Jean-Marc MORIN
Directeur des Affaires Juridiques

Après une maîtrise en droit, Jean-Marc MORIN, 52 ans, est diplômé de l’Ecole Nationale de la Magistrature en 1978. En 1980, il est nommé substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Béthune puis juge au tribunal de grande instance de Paris en 1982. M. Morin est détaché en 1990 au ministère du budget, au service juridique et de l’agence judiciaire du Trésor. Il devient chef du bureau du droit privé au service juridique et de l’agence judiciaire du Trésor en 1993. En 1998, il est chargé de la sous-direction du droit privé à la direction des affaires juridiques du ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, agent judiciaire adjoint du Trésor, direction dont il devient le sous-directeur du droit privé en février 2002.

DIRECTIONS EXECUTIVES

Françoise QUESADA
Directrice exécutive du Groupement Hospitalier Universitaire Sud

Titulaire d’une Maîtrise de Droit et diplômée de l’École Nationale de la Santé Publique, Françoise Quesada, 54 ans, entre à l’AP-HP en 1975 comme Directeur des Ressources Humaines à l’Hôpital Tenon jusqu’en 1980. En 1981 et 1982, elle exerce la fonction de Directeur des Travaux et de l’Informatique puis celle de Directeur des Finances jusqu’en décembre 1989 au sein du Groupe Hospitalier Bichat – Claude Bernard.
Elle devient Directrice de l’hôpital Raymond Poincaré à Garches en 1990 jusqu’en mai 1999 puis Directrice du Groupe Hospitalier Lariboisière – Fernand Widal de mai 1999 à mai 2003.
Françoise Quesada est Chevalier de la Légion d’Honneur et Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Jean-Michel DIÉBOLT
Directeur exécutif du Groupement Hospitalier Universitaire Nord

Ancien élève de l’École Nationale de Santé Publique, Jean-Michel Diébolt, 53 ans, a commencé sa carrière aux Hospices Civils de Strasbourg. Il a ensuite été chef de bureau puis chef de service à la Direction du Personnel de l’AP-HP. Il a dirigé l’hôpital Broussais de 1990 à 1995. Conseiller technique chargé des questions hospitalières de 1996 à 1997, au cabinet de Monsieur Hervé Gaymard alors Secrétaire d’État à la Santé, Jean-Michel Diébolt a occupé à partir de juin 1997, les fonctions d’Adjoint au Directeur de la Politique Médicale à l’AP-HP.

Louis OMNÈS
Directeur exécutif du Groupement Hospitalier Universitaire Est

Louis Omnès, 58 ans est Docteur d’État en Sciences économiques et diplômé de l’École Nationale de la Santé Publique. Il était, depuis 1994, Directeur de l’Hôpital Européen Georges Pompidou dont il a été le chef de projet à partir de 1990. Auparavant, il a été Chargé de mission après du Directeur des hôpitaux au Ministère de la santé de 1971 à 1973 puis a dirigé successivement l’Hôtel-Dieu du CHU de Clermont Ferrand de 1973 à 1979, le Centre hospitalier de Gourmelen de Quimper de 1979 à 1981 puis le Centre hospitalier de Lorient jusqu’en 1990. Il a rejoint l’AP-HP comme Sous-directeur des Services Centraux avant d’être nommé Directeur du futur hôpital du XVe et de l’hôpital Laennec.
Par ailleurs, il est membre du Conseil scientifique du Comité National du Cancer et Maître de Conférences à l’École Nationale d’Administration.

Alain LEPÈRE
Directeur exécutif du Groupement Hospitalier Universitaire Ouest

Alain Lepère, 57 ans, a effectué la plupart de sa carrière à l’AP-HP où il est entré comme secrétaire administratif en 1967. Il y a assuré plusieurs fonctions administratives jusqu’à ce qu’il soit admis sur concours en 1972 à l’École Nationale de la Santé Publique.
A sa sortie en Janvier 1974, il rejoint comme assistant de direction le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve Saint Georges (94).
Il réintègre l’AP-HP en 1976 pour y assurer successivement, les fonctions de Directeur-adjoint, Directeur des Finances, Directeur des Affaires économiques du Groupe Hospitalier Henri Mondor – Albert Chenevier. Il est nommé Directeur de l’hôpital Paul Brousse en 1985, puis de l’hôpital Beaujon en 1988 et enfin du Groupe Hospitalier Cochin-Saint-Vincent-de-Paul en 1992.
Depuis février 1999, il était Directeur du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.