Octobre à Limoges : « rose » comme jamais !

Les équipes d’oncologie, de l’Espace Rencontre Information et de gynécologie du CHU de Limoges et de nombreux partenaires proposent une visibilité locale inédite et exceptionnelle à l’édition 2014 d’ Octobre rose. Cette campagne, déclinée à l'échelle d'une métropole régionale, poursuit l'orientation informative initiée en 2013 et s'inscrit dans les objectifs du nouveau Plan cancer. Grâce aux soutiens de nombreux acteurs institutionnels et sportifs, Limoges sera assurément une des villes les plus actives dans le combat mené contre le cancer du sein.
Les équipes d’oncologie, de l’Espace Rencontre Information et de gynécologie du CHU de Limoges et de nombreux partenaires proposent une visibilité locale inédite et exceptionnelle à l’édition 2014 d’ Octobre rose. Cette campagne, déclinée à l’échelle d’une métropole régionale, poursuit l’orientation informative initiée en 2013 et s’inscrit dans les objectifs du nouveau Plan cancer. Grâce aux soutiens de nombreux acteurs institutionnels et sportifs, Limoges sera assurément une des villes les plus actives dans le combat mené contre le cancer du sein.

A partir du 6 octobre et pendant 3 semaines, les halls de l’hôpital de la mère et de l’enfant et de l’hôpital Dupuytren proposeront des expositions des photographies de plusieurs artistes et des textes de femmes qui ont eu un cancer du sein. Une exposition de qualité rendue possible grâce à l’accord de « la Montpellier Reine a du cœur » : http://www.ce-crabe-qui-nous-pince-les-miches.com/

Le 10 octobre, le concert au Zénith de Limoges de Yannick Noah sera un autre temps fort du dispositif Octobre rose limougeaud. L’artiste a accepté que les équipes du CHU tiennent un stand et soient présentes à l’ouverture des portes du Zénith, pour distribuer plaquettes, t-shirts et ballons et aillent à la rencontre des milliers de spectateurs attendus.

Le 11 octobre, le CSP Limoges, magnifique champion de France 2014 de basket a également voulu s’impliquer. Le chaudron de la salle Beaublanc ouvrira ses portes au CHU le 11 octobre pour la réception du SPO Rouen : 5 000 plaquettes, et des t-shirts Octobre rose seront distribués aux spectateurs, un message de sensibilisation sera lu par le speaker, et une demi-page du programme du match rappellera pourquoi le dépistage précoce du cancer du sein peut sauver des vies.

Les 11 et 12 octobre, le Racing club municipal qui organise avec le concours de la Ville de Limoges, la course des Boucles de la porcelaine, accueillera des professionnels du CHU et des membres du Comité Régional d’ Education Physique et de Gymnastique Volontaire. Cette course à pied pour laquelle 1 700 participants sont attendus, proposera un stand d’information sous la tente des partenaires de l’événement, rappelant les bénéfices d’une activité sportive dans la prévention. Des coureurs porteront aussi des t-shirts rose créés pour l’occasion, tandis que les meneurs d’allure afficheront les temps sur des ballons à l’hélium…roses, forcément.

Le 15 octobre à 19h15, la ville de Limoges prêtera la salle de conférence de la médiathèque au CHU de Limoges pour une conférence au format atypique sur le dépistage du cancer du sein et les bénéfices d’une activité sportive adaptée pour les femmes en prévention ou après diagnostic de cancer du sein. Le Pr Tubiana, responsable du service d’oncologie médicale du CHU, et le Dr Mollard, médecin gynécologue spécialiste du cancer du sein partageront la scène avec le Pr Boudinot…professeur de philosophie et de Taïchi. Proposant une démonstration de cette discipline associant corps et esprit, et informations scientifiques, les conférenciers  porteront un regard différent sur la lutte contre la maladie.

Le 25 octobre, c’est l’équipe limougeaude de Ligue féminine 2 de basket, le LABC Limousin, qui s’associera aux opérations. Là encore, messages de sensibilisation, objets publicitaires et présence de professionnels de santé donneront une tonalité rose au parquet de la salle municipale.
Parallèlement, au fur et à mesure de l’avancée dans ce mois d’octobre, c’est presque tout le CHU qui se mettra au rose : la page d’accueil du site internet du CHU de Limoges (www.chu-limoges.fr), des personnels d’accueil de deux des hôpitaux qui porteront des tenues roses,  le restaurant de l’hôpital Dupuytren qui proposera « un menu rose » le 15 octobre, la façade de l’hôpital de la mère et de l’enfant qui bénéficiera d’un éclairage rose pour les nuits d’octobre…Des événements qui viendront appuyer les stands que les équipes pluri-professionnelles du CHU tiendront de 14h à 16h, les 7 et 23 octobre à l’hôpital de la mère et de l’enfant, le 9 octobre à l’hôpital Jean Rebeyrol, les 14 et 16 octobre sur l’hôpital Dupuytren, le 21 octobre à la Faculté de médecine et de pharmacie de Limoges.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.