Opération dématérialisation réussie au CHR d’Orleans !

Le CHR d’Orléans a opté, avec Lifen, pour une solution «clé en main» de la gestion de ses échanges avec la médecine de ville. Cette plateforme de communication permet aux établissements de santé et aux praticiens libéraux de partager des données médicales en toute sécurité. Lors de la phase pilote, le CHR d’Orléans est ainsi passé de 10% à 86% de dématérialisation ce qui a permis de bien accélérer la remise des comptes-rendus aux patients et aux médecins de ville. L’établissement est également passé en première position du classement régional ASIP sur les envois MS Santé.
Le CHR d’Orléans a opté, avec Lifen, pour une solution «clé en main» de la gestion de ses échanges avec la médecine de ville. Cette plateforme de communication permet aux établissements de santé et aux praticiens libéraux de partager des données médicales en toute sécurité. Lors de la phase pilote, le CHR d’Orléans est ainsi passé de 10% à 86% de dématérialisation ce qui a permis de bien accélérer la remise des comptes-rendus aux patients et aux médecins de ville. L’établissement est également passé en première position du classement régional ASIP sur les envois MS Santé.

Une dématérialisation de plus de 80% et l’économie de dépenses postales

“Lifen nous permet de résoudre une équation jusqu’ici insoluble. C’est à dire, assurer une dématérialisation des comptes rendus médicaux supérieure à 80% et réduire significativement nos dépenses postales tout en allégeant la charge de travail des secrétariats” , se félicite Olivier Boyer Directeur général du CHR d’Orléans.
La communication médicale est essentielle pour assurer un parcours de soin optimal, pourtant elle reste en retrait de la digitalisation du système de santé. C’est ce constat qui a conduit le CHR d’Orléans à moderniser son approche. Il a établi pour ce faire un cahier des charges ambitieux pour assurer une transmission efficace et pérenne de ses envois de comptes rendus médicaux.
La solution choisie se devait d’être interopérable avec le Dossier Patient Informatisé sans intégration lourde, permettre de maximiser l’usage de la MSSanté, intégrer un annuaire à jour avec les préférences de réception des praticiens, être facile d’usage pour les secrétaires médicales et générer des économies significatives sur le budget courrier du CHR. Autant de critères essentiels auxquels la plateforme Lifen réponds point par point. 

Une installation rapide, une utilisation simple et un vrai gain de temps 

La solution a pu être installée et testée en un temps record. Le changement de DPI qui s’est opéré après le démarrage n’a posé aucun problème car l’interopérabilité de la solution Lifen a permis de migrer d’une configuration vers l’autre sans refaire les paramétrages et installations. La phase de pilote a été un succès tant sur le plan de la dématérialisation que de l’adoption du point de vue des secrétaires qui estiment cette solution "simple d’utilisation" et à même de faire "gagner beaucoup de temps” .
Pour assurer un service optimal, Lifen s’appuie sur trois piliers: l’annuaire des praticiens le mieux actualisé, l’intelligence artificielle permettant d’identifier les praticiens destinataires et la sécurisation des données de santé de bout en bout.
Fort de ces résultats, l’établissement a décidé de généraliser la solution à l’ensemble des services. Ainsi plus de 220 secrétaires ont été formées en moins de 7 jours. Les gains de productivité ont ainsi permis au CHR d’Orléans d’allouer plus de ressources à l’accueil des patients et d’améliorer la qualité de leur prise en charge tout en renforçant les relations ville-hôpital. 
Créée en 2015, Lifen a ainsi déjà permis le partage de plus de 3 millions de documents médicaux auprès de 70 000 praticiens.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.