Opération du genou : prix international décerné aux chirurgiens des Hôpitaux Sud

Le prix « John Insall Award » du nom du célèbre chirurgien new-yorkais considéré comme un des pères de la prothèse du genou vient d’être décerné à l’équipe de chirurgie orthopédique des hôpitaux Sud du CHU de Marseille (APHM). C’est la première fois qu’une telle distinction est attribuée à la France. Cette reconnaissance internationale couronne l’activité de premier et l’excellence des travaux de recherche de l’équipe du Pr Jean-Noël Argenson.

Le prix « John Insall Award » du nom du célèbre chirurgien new-yorkais considéré comme un des pères de la prothèse du genou vient d’être décerné à l’équipe de chirurgie orthopédique des hôpitaux Sud du CHU de Marseille (APHM). C’est la première fois qu’une telle distinction est attribuée à la France. Cette reconnaissance internationale couronne l’activité de premier et l’excellence des travaux de recherche de l’équipe du Pr Jean-Noël Argenson.

Le prix a été remis par la société américaine du genou lors de la récente réunion de l’Académie Américaine de chirurgie orthopédique à Las Vegas. 
En 2014, l’équipe de chirurgie orthopédique des hôpitaux Sud, avec les Professeurs Xavier Flecher et Sébastien Parratte, les Docteurs Pierre-Olivier Pinelli et Damien Lami, et le Professeur Jean-Noël Argenson a implanté plus de 1 300 prothèses de genou et publié vingtaine d’articles référencées  dans des revues internationales au cours de l’année 2014.

L’institut du mouvement : un centre spécialisé et pluridisciplinaire de niveau international  
Autre motif de satisfaction, l’Institut du Mouvement « Institute for Locomotion » vient de rentrer dans le cercle très fermé de la Société des centres spécialisés de chirurgie orthopédique « International Society of Orthopaedic Centers ». Il y représente la France aux côtés de la Mayo Clinic ou de l’Hospital for Special Surgery aux Etats-Unis.
Cette société scientifique d’accès strictement réglementé regroupe, au niveau mondial, les Instituts qui combinent une prise en charge chirurgicale moderne et importante, un plateau technique de pointe en particulier en imagerie ostéoarticulaire et radiologie interventionnelle, une structure de médecine et traumatologie du sport, un plateau de rééducation adapté à la récupération rapide et à la prise en charge ambulatoire et enfin une structure de recherche dédiée avec des publications internationales de qualité.

Un équipement de haut niveau axé sur les pathologies du mouvement
Le plateau technique des hôpitaux Sud est maintenant recentré sur ses deux bâtiments modernes regroupant un bloc opératoire avec un traitement de l’air qui répond aux dernières normes en vigueur. Il est en lien direct avec le service  de radiologie osseuse comportant scanner et IRM de dernière génération et  une équipe spécialisée dans l’imagerie ostéoarticulaire et interventionnelle sous la direction du Pr Pierre Champsaur.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.