Opération d’une petite malienne de 4 ans : un engagement humanitaire

Le 17 avril 2008, avec l'opération de Fanta, petite malienne souffrant d'une malformation cardiaque, Tours rejoint les CHU d'Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Paris et Toulouse dans la grande chaîne de solidarité créée par l'Association «Mécénat chirugie cardiaque - Enfants du Monde».

Le 17 avril 2008, avec l’opération de Fanta, petite malienne souffrant d’une malformation cardiaque, Tours rejoint les CHU d’Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Paris et Toulouse dans la grande chaîne de solidarité créée par l’Association «Mécénat chirugie cardiaque – Enfants du Monde».

Initiatrice en 1996 de ce grand réseau de Solidarité, le Professeur Francine Leca a contacté le Professeur Michel Marchand pour que Tours fasse partie des équipes de «mécénat chirurgie cardiaque». Les enfants opérés à l’Hôpital Clocheville seront accueillis en Touraine au sein de familles d’accueil bénévoles qui les accompagneront durant tout le temps de leur séjour en France. Après leur hospitalisation, une structure de suivi au domicile de la famille, formée de médecins et d’infirmières bénévoles spécialisés dans cette chirurgie assure les soins durant les premiers jours de leur convalescence.

Devenir famille d’accueil
Le CHU propose aux tourangeaux de devenir famille d’accueil. Leur mission consiste à prendre soin d’un enfant pendant les 6 à 8 semaines que durera son séjour en France. Les volontaires désirant participer à cette merveilleuse aventure humaine sont invités à téléphoner au 06 72 89 34 64 ou 06 80 84 45 59 ou à envoyer un mail à : href= »mailto:mecenat-cardiaque37@orange.fr ». Les coordinatrices famille d’accueil de Tours leur répondront.

L’association organise également des concerts, soirées théâtre, évènements sportifs, dont l’intégralité de la recette revient aux enfants.

Apprendre à partager les compétences
Dans le monde, près d’un enfant sur cent naît avec une malformation du coeur. Ces maladies sont souvent mortelles, et seule la chirurgie peut les guérir. Les traitements existent, ils font appel à des techniques médicales et chirurgicales très pointues mais extrêmement coûteuses. Pour des raisons techniques et financières, de nombreux enfants ne peuvent être opérés. En France l’équipe de Mécénat Chirurgie Cardiaque accueille et opère ces enfants dans plusieurs villes. Cette association se mobilise en prenant en charge le financement de ces opérations et en organisant leur séjour en France.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.