Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Ophtalmologie : le CHU de Clermont-Ferrand renforce son équipement de chirurgie réfractive au laser

CHU de Clermont-Ferrand - mercredi 06 novembre 2019. 854 vu(s)

La chirurgie réfractive au laser avec le "transépithélial PKR" au CHU de Clermont-Ferrand ©PIXABAY

Le service Ophtalmologie du CHU de Clermont-Ferrand met en œuvre une avancée technologique pour la chirurgie réfractive au laser. Cette opération de correction de la vue nécessite une plateforme chirurgicale de qualité, qui désormais, prend en compte la dernière avancée "transépithélial PKR". Celle-ci permet de réaliser la désépithélialisation au laser, c’est-à-dire d’enlever la partie superficielle de la cornée pour pouvoir faire pénétrer plus profondément le rayon dans les tissus de l’œil. Cette technique était anciennement réalisée de façon mécanique par le chirurgien.

La chirurgie réfractive au laser s'adresse aux patients souffrant d'amétropies opérables comme la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme ou la presbytie, leur permettant de se libérer partiellement ou totalement des corrections optiques lunettes ou lentilles de contact.

Deux grands procédés de chirurgie réfractive

Il existe principalement deux techniques qui permettent de corriger la vue : la PKR (laser de surface) et le Lasik (laser en profondeur).

La PKR remodèle la cornée en surface. Cette technique consiste à appliquer le laser après avoir enlevé la couche superficielle de la cornée. Il s’agit d’une technique moins invasive mais plus douloureuse en postopératoire immédiat. La récupération visuelle est plus longue. Elle nécessite au minimum 10 à 15 jours de récupération visuelle.

Le Lasik 100% laser est une technique qui comprend l'intervention de deux lasers et permet un remodelage de la cornée en profondeur. Cette technique est la plus invasive. Elle nécessite deux étapes avec deux lasers différents : la découpe d’un capot cornéen par un laser femtoseconde, puis un second laser (Excimer) sculpte dans l’épaisseur de la cornée. Cette technique est peu douloureuse en postopératoire et permet une récupération visuelle très rapide.

Pour en savoir plus : La Chirurgie réfractive au laser


Catégorie : CHU Clermont-Ferrand, A la une, High tech, Ophtalmologie, Chirurgie - Chirurgie ambulatoire, Newsletter 1016 - 12/11/2019

Pour plus d’information : CHU Clermont-Ferrand


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 10 décembre : journée des droits de l'homme
  • 12 décembre : journée nationale de lutte contre l'hypertension
  • 18 décembre : Journée internationale des migrants
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  08-12-2019