Ophtalmologie : le CHU de Clermont-Ferrand renforce son équipement de chirurgie réfractive au laser

Le service Ophtalmologie du CHU de Clermont-Ferrand met en œuvre une avancée technologique pour la chirurgie réfractive au laser. Cette opération de correction de la vue nécessite une plateforme chirurgicale de qualité, qui désormais, prend en compte la dernière avancée "transépithélial PKR". Celle-ci permet de réaliser la désépithélialisation au laser, c’est-à-dire d’enlever la partie superficielle de la cornée pour pouvoir faire pénétrer plus profondément le rayon dans les tissus de l’œil. Cette technique était anciennement réalisée de façon mécanique par le chirurgien.
Le service Ophtalmologie du CHU de Clermont-Ferrand met en œuvre une avancée technologique pour la chirurgie réfractive au laser. Cette opération de correction de la vue nécessite une plateforme chirurgicale de qualité, qui désormais, prend en compte la dernière avancée "transépithélial PKR". Celle-ci permet de réaliser la désépithélialisation au laser, c’est-à-dire d’enlever la partie superficielle de la cornée pour pouvoir faire pénétrer plus profondément le rayon dans les tissus de l’œil. Cette technique était anciennement réalisée de façon mécanique par le chirurgien.
La chirurgie réfractive au laser s’adresse aux patients souffrant d’amétropies opérables comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie, leur permettant de se libérer partiellement ou totalement des corrections optiques lunettes ou lentilles de contact.

Deux grands procédés de chirurgie réfractive

Il existe principalement deux techniques qui permettent de corriger la vue : la PKR (laser de surface) et le Lasik (laser en profondeur).
La PKR remodèle la cornée en surface. Cette technique consiste à appliquer le laser après avoir enlevé la couche superficielle de la cornée. Il s’agit d’une technique moins invasive mais plus douloureuse en postopératoire immédiat. La récupération visuelle est plus longue. Elle nécessite au minimum 10 à 15 jours de récupération visuelle.
Le Lasik 100% laser est une technique qui comprend l’intervention de deux lasers et permet un remodelage de la cornée en profondeur. Cette technique est la plus invasive. Elle nécessite deux étapes avec deux lasers différents : la découpe d’un capot cornéen par un laser femtoseconde, puis un second laser (Excimer) sculpte dans l’épaisseur de la cornée. Cette technique est peu douloureuse en postopératoire et permet une récupération visuelle très rapide.
Pour en savoir plus : La Chirurgie réfractive au laser

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.