Ordonnances poétiques

Des consultations poétiques personnalisées dispensées aux patients, des poèmes déclamés dans les services… le CHRU de Tours fête à sa manière le Printemps des poètes avec la participation la compagnie théâtrale « Hors saison » et le lycée professionnel François Clouet.

Des consultations poétiques personnalisées dispensées aux patients, des poèmes déclamés dans les services… le CHRU de Tours fête à sa manière le Printemps des poètes avec la participation la compagnie théâtrale « Hors saison » et le lycée professionnel François Clouet.

A l’hôpital Bretonneau, le jeudi 6 mars, les consultations poétiques prendront la forme d’un bref entretien individuel entre un artiste et une personne hospitalisée « qui ne vient pas forcément à la poésie ». A l’issue de ce colloque singulier, l’acteur trouvera dans son  » Vidal poétique  » le texte  » aux mesures  » du patient. Comme on se doit de toute ordonnance, il le lui lira à voix haute avant de lui en donner une copie écrite.

L’intervention se déroulera au sein du .groupement de médecine, service de grossesses pathologiques, Centre Olympe de Gouges et aux consultations externes hématologie, oncologie du Centre de cancérologie H.S. Kaplan.

La compagnie Hors Saison propose une sorte de patchwork poétique à l’image de ses créations qu’elle veut toujours  » passerelles  » entre différents acteurs sociaux, culturels, économiques… du tissu dans lequel nous évoluons. En s’appropriant la proposition nationale, elle souhaite sortir la poésie des cadres et formats dans lesquels on l’enferme volontiers.

A l’hôpital l’Ermitage, le vendredi 21 mars les élèves du lycée professionnel François Clouet prendront la relève pour partager quelques poèmes avec les patients.

Le printemps des poètes
Soutenue par le Ministère de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, de la Culture et de la Communication, cette manifestation nationale créée en 1999 a pour ambition de faire grandir la place de la poésie et d’offrir à chacun la possibilité d’y accéder.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.